Enfin de retour à la maison ! [Libre]


Partagez
 

 Enfin de retour à la maison ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Jeu 1 Oct - 21:32


HULK
Enfin de retour à la maison !
D

eux mois. Cela faisait maintenant deux mois que Bruce Banner avait tenu sans se transformer en Hulk. Mais c'était trop ! Beaucoup trop ! ''Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !'' Un cri déchirant à sonorité humaine se fit entendre d'une petite cabane en bois abandonné dans une forêt d'Asie. Ce cri semblait retentir à des kilomètres à la ronde. Bruce se tenait la tête dans ses mains, les deux genoux posés sur le sol. Une terrible douleur émanait de son esprit et semblait vouloir prendre le contrôle de son corps. La douleur était telle qu'il perdit son équilibre précaire et dû poser une main au sol pour se rattraper, gardant l'autre sur sa bouche pour retenir les éventuels futurs cris qui allaient probablement suivre. Mais il ne pouvait pas lutter, il le savait. Il était trop fort. Il était inarrêtable. Et il allait probablement causer plus dégâts aussi incommensurables qu'ils puissent être… Il était Hulk.
''AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !'' Un cri encore plus fort et encore plus déchirant raisonna à son tour, avec une sonorité beaucoup plus bestiale que la précédente. Les yeux de Bruce abandonnèrent leur couleur marron pour laisser place à un vert à la fois intense et sombre. Il prit une demi taille en plus et dépassa ainsi les deux mètres du hauteur. Sa corpulence augmenta et son poids fit craquer les planches qui se trouvaient au sol. A la fin de la transformation, la monstruosité verte détruisit la petite cabane en bois en exécutant un gigantesque bond qui le propulsa très loin en dehors de la forêt. Après avoir touché terre, Hulk poussa un troisième terrifiant cri qui semblait résonner dans tout le continent d'Asie. Il jeta un coup d’œil à droite, puis un coup d’œil à gauche, mais il ne trouva rien aux alentours qui auraient pu l'entraver. Puis, à une vitesse fulgurante, il s'élança dans une course inarrêtable en direction de l'ouest. Il sortit de l'Asie pour se rendre en Europe. Il traversa l'Allemagne, la Suisse puis la France. Arrivé au bord du continent, sans freiner sa course, il fit un autre gigantesque saut puis disparut dans les profondeurs de l'océan Atlantique.

Cependant, pourquoi toute cette route ? Pour tout ce chemin à parcourir ? Qu'est-ce que Hulk pouvait bien avoir derrière la tête en se dirigeant intentionnellement dans cette direction ? Peut être par désir de voir souffrir Bruce. Lui qui avait cherché à fuir ce pays pour protéger les autres, mais aussi pour se protéger des autres. Jusqu'où pourrait bien aller cet esprit dérangé que Bruce lui même n'avait pas encore réussit à cerner. Au bout de quelques heures, le monstre vert fini par enfin sortir de l'eau, mais cette fois-ci sur le continent américain. La créature reprit sa course inarrêtable jusqu'à la ville de New York.

Maintenant, laissez-moi vous raconter l'histoire de Thierry, un informaticien, marié, père de deux enfants, avec un labrador et deux poissons rouges. Il avait tout pour lui. L'amour, la santé, la famille… Mais plus de maison… Et donc, plus de poissons rouges… Et donc, probablement plus de labrador. Hulk venait déjà de passer la périphérie de la ville, non sans avoir fait un petit tour par la maison de ce cher Thierry (mauvais endroit au mauvais moment) et se rendait désormais en direction du centre de Manhattan. Arrivé à destination, il déclencha une véritable panique général dans tout le secteur. Les gens tentaient de s'enfuir vainement, en espérant que les forces militaires n'allaient pas tarder à arriver. Le montre prit soudainement une grande inspiration et se cambra en arrière, le visage porté vers le ciel. Un nouveau cri à la fois déchirant et terrifiant raisonna dans presque tout New York. Hulk se saisit d'une voiture qui se trouvait à côté de lui et la lança en direction d'une foule d'innocent. Le massacre venait de commencer.

code by Mandy


Dernière édition par Bruce Banner le Ven 23 Oct - 20:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enfin de retour à la maison ! [Libre] 17022201284411071514866885
Mindy Macready
Mindy Macready
Enfin de retour à la maison ! [Libre] 17022202111211071514867201
Messages : 2742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Mer 7 Oct - 16:43


Enfin de retour à la maison !
C

omme d'habitude, puisque c'était ainsi que Mindy occupait toutes ses journées (justicière était, à ses yeux, un travail à plein temps), la demoiselle patrouillait dans les rues de New York en tenue de Hit Girl, cette fois sans objectif particulier à atteindre, guettant surtout le crime qu'elle pourrait (et saurait) pourfendre, privilégiant les petites ruelles mal famées, non seulement parce que c'était là les endroits où elle pourrait plus facilement trouver des cibles de choix, mais aussi, il faut bien le dire, pour s'éviter d'avoir les flics aux basques, eux qui guettaient la moindre occasion de la renvoyer à l'ombre une fois de plus. Que faisait-elle alors en plein coeur de Manatthan ? Elle ne s'y était pas trouvée, de prime abord, mais elle avait rapidement été alertée par une agitation singulière. Des cris, des gens courant en tous sens, et d'immenses fracas. Forcément, l'âme de justicière de Mindy était en berne, et elle se précipita en direction de la source de cette agitation... Et autant dire que, une fois sur place, alors qu'elle vit une voiture s'écrouler au sol à quelques mètres d'elle, elle comprit que ce qui était en train de se passer dépassait de très loin tout ce qu'elle pouvait imaginer, et elle qui n'était déjà pas très grande devait forcément se sentir infiniment petite alors que ses yeux se levaient vers le gigantesque monstre verdâtre qui semait ainsi la terreur sur son passage.

-Bordel de merde.
souffla-t-elle à sa propre intention en jaugeant de toute sa petitesse ce monument vert, qui terrorisait foule de New Yorkais qui, paniqués, fuyaient en tous sens. Mindy, elle, restait statique. Elle était Hit-Girl, super-héroïne, là pour protéger tous ces innocents terrifiés. Elle n'avait aucune idée de comment s'y prendre, c'est certain, mais si David avait su avoir raison de Goliath, elle pouvait bien arriver quelque chose. Elle n'avait pas de fronde sous la main, mais ses sabres aiguisés, qu'elle sortit immédiatement de leur fourreau, il fallait agir, et même si elle ne savait exactement que faire, elle ne se défilerait pas. Il allait juste falloir qu'elle improvise; Ce ne serait pas une première, après tout. Hey le géant vert ! Par ici ! cria-t-elle alors, levant les bras pour se signaler, espérant ainsi attirer l'attention de Hulk.

La suite de la manoeuvre, elle n'en savait pas grand chose. Elle n'avait pas en réserve de plan qui impliquait de s'en prendre à une espèce d'homme géant complètement verre qui bazardait des voitures sur le bitume comme s'il s'agissait de ballons de basket, et c'était bien dommage, car même si Mindy présumait toujours de ses forces, elle savait bien qu'il suffirait au géant vert de l'écraser avec son petit doigt pour qu'elle lâche son dernier souffle. En combat au corps à corps, ce dans quoi elle était la plus forte, en bref, elle n'avait aucune chance. Il fallait juste qu'elle gagne du temps. Assez de temps pour que le plus de civils possibles aient le temps de se mettre à l'abri.





code by Mandy


_________________


Mindy Macready
She was like John Rambo meets Polly Pocket
Revenir en haut Aller en bas
Enfin de retour à la maison ! [Libre] 17022201284411071514866885
Richard Rider
Richard Rider
Messages : 225

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Jeu 8 Oct - 14:17




Je n'arrivais pas à m'empêcher de penser à Emma sans arrêt. La jeune mutante emplissait mon esprit d'une façon dont elle ne pouvait se douter.
Je ne savais que faire ni comment gérer ça, elle me transportait involontairement dans un monde où j'avais connu des bonheurs simples au milieu de la noirceur de la guerre, où j'avais savouré la vraie essence de l'amitié et de l'esprit de famille sans aucune entraves vis à vis des différences évidentes qui me séparaient de ceux qui me recevaient. Mais elle me renvoyait aussi l'image de ce moi même qui avait été obligé de mettre fin aux jours de ses meilleurs compagnons, de ceux qui avaient jurés avec lui d'aller jusqu'au bout pour protéger les autres, avec qui j'avais été effectivement au bout et dont j'avais été l'instrument de la fin. J'avais passé les deux dernières journées et nuits à récupérer dans le vide de l'espace les morceaux épars de machines envoyées par l'homme qui avaient volé en éclats pour de diverses raisons. Je les récupérais, les convoyais jusqu'à un endroit inaccessible au commun des mortels pour les stocker et enfin les rendais à leur propriétaires moyennant finances ou à défaut les reconditionnais en matières premières que je revendais à un prix très compétitif sur le marché national.  Deux jours sans dormir et sans manger, sans penser aussi, occupé à absorber quelques milliers de données prélevées dans l'immense bibliothèque du Worldmind afin de m'aider à réaliser les machines utiles à mon projet tout en travaillant. J'étais crevé et affamé mais content.
Je venais de déposer quelques milliers de dollars en coupures de bonne taille à la Bank of America Home Loans située sur Rockfeller Plaza et mangeais un Hot-dog en flânant en direction de la place du traditionnel sapin de noël du Rockfeller Center où j'allais aller m'attabler au Center Café pour un repas pantagruélique bien mérité. Ma carte bancaire venait de passer de l'or au noir, preuve que mes affaires prospéraient, et en regardant les vitrines, j'échafaudais déjà des projets pour faire profiter le plus grand nombre de cette somme, après avoir prélevé ce qu'il me faudrait pour réaliser mes machines.
Ce que je perçus d'abord, ce fut une sorte de secousse qui remonta brièvement du sol par mes pieds. Ce n'était pas un tremblement de terre, non, c'était quelque chose de lourd qui venait de tomber non loin. L'esprit légèrement embrumé, je me posais encore la question quand un cris, un hurlement, déchira l'air. Godzilla était à New-York ? Ou peut être était ce une opération promotionnelle pour un Jurassic Park numéro 5 ?
Le fracas d'objets lourds s'écrasant contre des murs ou le bitume résonna dans l'air, coinçant ma bouchée dans ma gorge. Je tendis l'oreille. Nous étions à Manhattan, le fief des vengeurs, de Thor et surtout d'Iron-Man ... Je ne me sentais pas vraiment le droit  d'intervenir pour un oui ou un non ... Et c'était peut être justement eux qui faisaient tout ce bazar ... Au loin, dans l'axe de la rue, je vis passer un objet de bonne taille brièvement, puis une épaisse fumée commença à envahir les rues tandis qu'une foule apeurée, paniquée même, fuyait en masse le lieu d'origine du projectile.
Je balançais le reste de mon pré-repas à regrets dans la première poubelle trouvée et prenant mon élan, je polarisais mon armure et m'envolais vers le mystérieux fauteur de troubles.
En tournant le coin de la rue j'arrivais devant une scène de chaos total. Des gens gémissaient, écrasés partiellement par des véhicules retournés, touchés par des débris tombés des édifices, piétinés par la foule en déroute, et là, dressé au milieu de tout cela se trouvait un géant vert, pas celui du maïs de mon enfance, mais bien Hulk lui même, pas content du tout, faisant face à une petite bonne femme armée de sortes de sabres qui l'invectivait et le menaçait.
Hey le géant vert ! Par ici !

A priori, Hulk faisait parti des "pas vraiment méchants" jusqu'à nouvel ordre, suffisait juste de lui foutre la paix en fait, ce que le gouvernement avait du mal à comprendre, mais ça, c'est 90% de son job em... embêter les autres ...
L'autre ? L'autre était une inconnue qui profitait sans doute de la nature sanguine du verdoyant pour ravager les lieux et lui faire porter le chapeau. Je dégageais une ou 2 personnes qui étaient coincées sous une voiture donc, les confiant aux pompiers venus les secourir au risque de leur vie, puis d'un bond volant, je rattrapais une autre automobile que venait de projeter le géant hors de lui et l'envoyais s'écraser dans un coin où elle ne ferait pas de victime et enfin je me plaçais à distance des 2 adversaires.
Il était inutile d'essayer de raisonner Hulk dans l'état où il était, autant parler à un mur sur lequel vous foncez à  100 km/h pour lui demander de s'écarter gentiment. Par contre, la donzelle serait plus réceptive peut être ...
Hey ! Vous n'avez pas honte de vous attaquer à plus grand et plus bête que vous ! Maintenant, ça va être coton de le calmer !
J'espérais juste que Hulk comprendrais l'humour de mes propos et que cela le dériderait un peu ou que je pourrais au moins détourner assez longtemps son attention et sa rage pour que les renforts arrivent ou à défaut, au moins l'emmener là où il ne serait une menace que pour lui et pour moi ... Je sentais déjà que j'allais déguster sévère même si mon armure était sensée résister à ses coups ...


_________________
Si tu t'énerves ou que t'es pas sage, je te fais une piqûre !
Enfin de retour à la maison ! [Libre] Rire210
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Lun 12 Oct - 19:00

Enfin de retour à la maison !




J’avais beau me poser toujours les mêmes questions sans parvenir à trouver de réponses, la vie s’évertuait parfois, à m’y mettre sur la voie. Retomber sur Bucky m’avait secoué, et j’avais beau faire comme si j’avais encaissé, je n’avais rien encaissé du tout. Il demeurait introuvable, et cela me conforter dans l’idée que notre prochaine entrevue risquait d’être à nouveau musclée. Et qu’une nouvelle fois, il me faudrait m’opposer à lui. Pour mener à bien des missions diamétralement opposées, ne pouvant laisser payer de leur vie des civils. Il avait causé déjà tellement de ravages … Mais quoi que m’en dise la raison, je continuais d’espérer ne pouvant baisser les bras. Je n’abandonnais jamais, ce n’était pas avec Bucky que je commencerais quand bien même il ne me reconnait même plus et semble ignorer jusqu’à sa propre existence.

Après mon entrainement matinal à la salle, j’avais eu dans l’idée de combler mes lacunes via internet qui grâce aux ficelles que m’avait fourni Darcy, ne m’était plus si insurmontable qu’auparavant. Mais voilà qu’une violente secousse fit trembler l’immeuble, à la manière d’un choc sismique. Le hurlement qui suivit me fit aussitôt changer d’avis. La ville n’était habitée d’aucun séisme. Ce qui se tramait dehors semblait être bien plus que ça. Et même pire. Mais un bref aperçu par-delà la fenêtre m’apprit la panique qui régnait dans les rues, les habitants envahissaient les boulevards à la recherche d’un abri sûr. Si j’avais laissé mon uniforme au placard depuis mon apparition au cimetière d’Arlington, quitte à m’afficher, autant le faire avec mes couleurs bien que l’occasion s’annonçait désastreuse.
Aussitôt dans la rue, bouclier en main, je ne m’y pas longtemps à localiser l’origine de la source. Je n’avais qu’à remonter la marée humaine qui se déversait dans les rues. Et alors que rapidement je progresse, je me stoppe net à la vue de cet homme immense et vert qui prend comme projectile tout ce qui lui passe par la main. Hulk, docteur Banner. S’il avait été tenu secret l’endroit où il résidait jusqu’alors, le voir ravager les rues de Manhattan pourrait engendrer bien des débats diplomatiques. Mais à chaque chose son temps.

Je me dirige vers un groupe d’intervention de la police dans le dos de Hulk, qui ayant imposé leur voiture en barrage en bout de rue, espère le retenir à la seule capacité de leur arme. Mais passer à l’offensive ne ferait le mettre que plus en colère. Et il l’était déjà suffisamment.

« Veillez à évacuer tous les civils des rues, formez un périmètre de sécurité autour de la zone de danger et que personne ne la franchisse », leur dises-je, m’interrompant dans mon discours pour renvoyer d’un coup de bouclier un projectile qui fondait sur nous. « Donnez-moi une zone franche mais restez à l’écart, il faut limiter les dégâts le plus possible », repris-je me retournant vers Hulk et constate la présence de deux personnes à ses pieds, prêtes à l’affronter. « Pour le reste … « on » s’en occupe », achevais-je, me portant garant des actes que pourraient commettre ses deux personnes qui ne se trouvaient certainement pas là par hasard. Et si nos motivations sont communes, alors, on devrait certainement parvenir à faire équipe le temps de finir le travail et de ramener le calme en cette ville. Maitriser Hulk ne serait pas une mince affaire tout autant qu’il est incontrôlable. Tout brillant physicien est le docteur Banner, son alter-ego semble être tout son contraire. Mais je le sais foncièrement bon que lui imputer les agissements de Hulk pose un vrai cas de conscience. Tel transparait dans les dossiers du Shield à son sujet. Individu sur lequel on garde un œil mais contre lequel nous serions prêts à tout pour mettre hors état de nuire. Qui en dehors de Bruce lui-même pourrait être en mesure de contrôler Hulk et de le comprendre aussi bien ?

Progressant pour les rejoindre, je saute par-dessus les voitures en suspension et évite les obstacles qui se dressent sur ma route. Dégageant le passage pour faciliter l’évacuation par la police, j’aperçois Hit-Girl, la partenaire de Dave, qui donne du fil à retordre à la criminalité de cette ville autant qu’aux forces de l’ordre. De l’autre côté de Hulk, lui faisant face, elle cherche à l’attirer vers elle pour retenir son attention suffisamment longtemps pour laisser une chance aux civils. L’individu se trouvant à ses côtés m’est inconnu. Certainement ne suis pas allé assez loin, assez vite pour prendre connaissance de son identité en soixante-dix années d’existence. Mais ça ne fait rien. S’il se trouve ici, c’est qu’il est prêt à se battre. Je me rapproche alors d’eux, faisant en sorte de ne pas être remarqué par Hulk pour ne pas saboter le plan de Hit-Girl, et garantir un plan de sauvetage dans les meilleures conditions avec le moins de blessés possible.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Mar 13 Oct - 1:21



   
Enfin de retour à la maison !Bruce Banner, Mindy Macready, Richard Rider, Steven Rogers
      Le silence, habituel compagnon d'un nombre incalculable d'heures. Du moins il fallait le supposer, il n'était pas forcément évident d'être précis avec un esprit tel que le sien, mais il avait la sensation d'y être habitué et de l'apprécier. Il était resté immobile entre ces quatre murs pendant ce qui ressemblait à une éternité avant que son esprit se souvienne qu'il était libre de se trouver une occupation qui devint rapidement l'ébauche d'un entretient musculaire. Que pouvait-il faire d'autre de toutes manières ? Il avait reçu l'ordre de rester dans cette pièce alors l'idée de contrecarrer ces mots pour une escapade inutile ne lui venait guère à l'esprit.

   Cependant notre Soldat n'eut pas véritablement l'opportunité d'approfondir cet entraînement car sa solitude ne tarda pas à être brisée par la brusque arrivée d'un supérieur. Celui-ci brisa le dernier ordre et embarqua l'homme dans son sillage. L'affaire était semble-t-il urgente mais les décisions avaient été prises et il était déjà l'heure d'une nouvelle opération. Enfin "déjà"... Il était difficile de le définir réellement pour l'intéressé qui n'était pas certain de la date de sa dernière sortie... Ni de celle du jour même d'ailleurs.

   La panique, elle courrait le long des rues et plus il progressait plus il semblait toucher son épicentre. Les autorités semblaient aussi se déployer dans une efficacité peu définie qui permit sans grande difficulté à la silhouette sombre qu'il était de remonter l'avenue sans être retenu. Au vu de son objectif son équipement recelait des calibres plutôt conséquents qui achevaient sa tenue qui venait jusqu'à dissimuler le bas de son visage et son regard. Quelques mètres plus loin les spectateurs se faisaient plus rare et les premières traces d'action étaient visibles. Le Soldat ralenti donc l'allure et observa l'environnement citadin, s'orientant aux sons inhumains qui n'étaient pas difficiles à percevoir.

  Il déboucha sur une nouvelle avenue et pu enfin percevoir la source de toute cette agitation. La créature verte s'élevait là, à grand renfort de mauvaise humeur et ne semblait pas seule. Le Soldat stoppa donc là sa progression et observa les alentours, trouvant rapidement un point de vue discret sur la situation qu'il devait surveiller. Ses ordres étaient clairs et nécessitaient un minimum de compréhension sur les événements actuels, l'action était demandée mais une action ciblée et maîtrisée. Alors notre homme établit sa position, en retrait et à l'abri des regards, pour pouvoir observer ces protagonistes qui changeaient légèrement la donne mais qui ne devraient probablement pas influer sur le résultat.

   © 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Ven 23 Oct - 20:54


HULK
Enfin de retour à la maison !
L

e chaos avait désormais prit possession de la grande ville de New York. Très rapidement, la nouvelle s'était répandue du retour du terrible Hulk. Tout le monde fuyait, se cachait, tentait de survivre malgré les débris de voitures et les bouts d'immeubles qui tombaient du ciel. Chaque secousses qui se rependaient dans le sol étaient accompagnés de hurlements terrifiants et amples qui pouvaient se faire entendre dans tout New York. La monstruosité verte était bel et bien de retour chez l'oncle Sam. Pourquoi ? Dans quel but ? Que cherchait-il accomplir ? Pire encore, cherchait-il à accomplir autre chose que la destruction elle-même ? Était-il doté d'une intelligence suffisante pour lui permettre de préparer de sombres dessein ? Quoi qu'il en soit, Bruce luttait à l'intérieur de ce corps gargantuesque pour reprendre le contrôle. Tout se déroulait si vite, et si violemment… Il ne fallait pas causer plus de morts inutiles. Malheureusement, quand Hulk avait le contrôle, Bruce Banner n'avait pas son mot à dire…

Des cris de détresses retentissaient de parts et d'autres de la ville. Des cris de terreur qui insupportaient vraiment Hulk. Plusieurs cadavres jonchaient déjà sur le sol. Certains n'étaient plus reconnaissables quand le monstre vert écrasait leur visage d'un violent coup de pied. Parmi les corps inanimés, on pouvait entendre des pleures d'enfant qui semblaient raisonner parmi les buildings. Ce son parvint jusqu'aux oreilles de Hulk, qui sembla s'arrêter l'espace d'un instant. Il dégagea les débris de voitures et d'autres objets détruits puis tomba sur la source de tout ce vacarme. Le nourrisson par terre, en face se mère, morte, mais les yeux toujours ouverts en train de fixer l'enfant. Ce dernier pleurait en regardant sa mère, tirait sur son col pour la faire réagir, mais rien. Hulk ne pouvait plus supporter ces bruits. Il ne pouvait plus supporter ces cris. Il fallait que cela cesse. Il fallait qu'il se taise. ''Non ! Ne fais pas ça !'' La voix de Bruce Banner raisonna dans l'esprit de la monstruosité verte. Cependant, Hulk ne semblait pas l'entendre. Son attention continuait d'être capté par les cris du bébé. ''Je t'en supplie ! Arrête ! Laisse moi reprendre le contrôle !'' Les doigts de Hulk vinrent frôler les joues du bébé, qui éclata encore plus en sanglot. Un sourire mauvais se dessina sur son visage. Il leva soudainement le poing en l'air. ''Nooooon !'' Le poing s'abattit sur le sol, créant une nouvelle secousse, et éclipsant par ailleurs complètement la voix de Bruce Banner qui était parvenu à émerger. En vain. Hulk resta silencieux et immobile au milieu du carnage. On aurait dit qu'il riait.

Des coups de feux partir dans sa direction. Des innocents continuaient de sortir des bâtiments encore debout pour essayer de trouver refuge loin du géant vert. L'armée était arrivée sur les lieux et avait ouvert le feu. Les balles qui ricochaient sur son corps le démangeaient plus qu'autre chose. Il attrapa une voiture qu'il lança en direction d'un groupe de policier, cette dernière qui sera intercepté par Captain America. Cependant, une voix féminine et sûre d'elle attira son attention. Une gamine aux cheveux mauves lui faisait face de toute sa petitesse. Elle fut rejoint par une personne en armure clinquante. Cependant, Hulk retint surtout la provocation de la jeune fille, qui le mit dans un état pas possible. Il poussa un violent et puissant hurlement de rage en direction de Hit Girl, qui eut un effet d'onde de choc et qui bouscula certaines voitures sur son passage. Elle le défiait de ses deux sabres aiguisés. Cela déclencha une réaction immédiate chez Hulk qui se saisit de deux lampadaires qu'il arracha pour les brandir à son tour en direction de la gamine. Combat à armes égales ? Peut être pas tant que ça… Il se lança dans une course effrénée en direction de la jeune fille, faisant trembler le sol à chacun de ses pas sur un périmètre moyen, puis fit un gigantesque bond dans les airs. Un silence s'installa le temps du saut, où Hulk retourna le bout de ses lampadaires en direction du sol. ''HULK…'' Puis se laissa retomber de tout son poids sur la position de Hit Girl. ''SMASH !!!'' L'arrivée au sol brisa les lampadaires aussitôt en milles morceaux, puis le choc des points creusa un immense trou, et provoqua une immense secousse qui fini de faire s'effondrer les bâtiments endommagés encore debout. Pour Hulk, il était impossible de savoir si il avait eut sa cible, ou si elle avait eut le temps d'éviter le choc. En tout cas, il n'avait désormais plus le temps d'y penser, puisqu'un nouvel ennemi se dirigeait dans sa direction.

Il avait complètement mit de côté Richard Rider (bien qu'il n'hésitera pas à lui rentrer dedans si ce dernier passe à l'offensive) et n'avait pas non plus repéré le soldat de l'hiver caché non loin de la scène de combat. C'est pourquoi il se lança à vive allure en direction de Captain America. Il arma son poing pour garantir le plus fort des impact.

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Enfin de retour à la maison ! [Libre] 17022201314711071514866911
Marcus Williams
Marcus Williams
Inspecteur
Messages : 594

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Jeu 12 Nov - 11:01

Enfin de retour à la maison !
Marcus était en pause, dans un café, buvant une tasse en attendant de reprendre la route pour reprendre son service. Pour le moment, il avait eu une journée calme, mais il était évident que les choses allaient changer de tout au tout d’ici quelque temps. Il lui suffit de rentrer de nouveau dans sa voiture  pour que tout s’envenime. A peine s’était-il installé sur son siège que sa radio se mit en route, lui permettant d’entendre un appel d’urgence du central de la police. Au vu des informations qu’il entendait, Marcus comprenait que c’était une grave situation et que tous les policiers étaient attendus sur place. Evidemment, l’homme avait l’intention de s’y rendre, mais il attendit une petite seconde avant de démarrer son véhicule. Il continuait d’écouter les informations de la standardiste de la police, il comprenait que c’était Hulk. Honnêtement, Marcus ne savait vraiment pas ce qu’il pouvait bien faire contre le colosse vert. Même toutes les forces de la police ne pouvaient pas faire grand-chose contre lui. C’était un « monstre » quand même et ils n’étaient que des humains. L’homme n’appréciait pas tous ces super-héros qui faisaient le travail des policiers, mais en même temps il fallait bien qu’il reconnaisse qu’ils ne pouvaient pas toujours faire grand-chose sans eux. D’ailleurs, au vu des informations à sa radio, il y avait déjà des super-héros sur place. Marcus continua d’écouter, avant de brusquement démarrer son véhicule et de foncer vers l’endroit où Hulk se trouvait. Il avait entendu la description d’une justicière à la perruque mauve… il avait besoin d’avoir le cœur net.

Quand il s’approcha, Marcus croisa de nombreuses personnes qui tentaient de fuir. Il ne put pas continuer avec sa voiture, qu’il arrêta au milieu de la chaussée pour courir vers le lieu. Il n’avait aucune idée de ce qu’il allait bien pouvoir faire, mais il devait de toute façon se rendre sur place pour voir s’il s’agissait bien de Mindy qui se trouvait devant le géant vert. Il croisa un capitaine de la police qui lui expliqua rapidement la situation, l’informant de la position des différentes équipes de police. Malheureusement, ils n’étaient pas capables de grand-chose. Marcus apprit même qu’un groupe de police avait directement été attaqué par Hulk, d’un lancement de voiture. Il ne perdit pas plus de temps et s’approcha encore plus, se cachant du mieux qu’il pouvait. Il était tout seul, il avait seulement son arme sur lui, il ne pouvait rien faire contre Hulk. Il n’était pas difficile de voir le géant vert, mais ce n’était pas vraiment lui qui l’intéressait. Finalement, il vit Mindy. Son cœur s’emballa à cette vision, elle était complètement dingue. Qu’est-ce qu’elle pensait bien pouvoir faire contre ce machin ? Il voulait bien reconnaitre ses capacités (en même temps, quand on était entraîné à tuer depuis ses quatre ans…), mais elle n’était pas assez forte contre lui. Marcus dut se protéger le visage quand Hulk sauta, écrasant violemment le sol à l’endroit même où se trouvait Mindy.

« Mindy ! »

Cria-t-il en priant en son for intérieur qu’elle ait eu le temps de s’éloigner.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Enfin de retour à la maison ! [Libre] 17022201284411071514866885
Mindy Macready
Mindy Macready
Enfin de retour à la maison ! [Libre] 17022202111211071514867201
Messages : 2742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Sam 14 Nov - 0:22


Enfin de retour à la maison !
A

utant dire que, si l’intervention du nouveau venu était bienvenue, au sens où Mindy, à elle seule, et en dépit de toute l’estime qu’elle avait d’elle-même (c’est à dire beaucoup), savait bien ne pas pouvoir maîtriser le géant vert, elle n’apprécia pas sa manière de lui parler, comme si c’était elle qu’il fallait condamner et blâmer dans cette affaire. Non mais, et puis quoi encore ? Des deux, c’était quand même pas elle qui était en train de terroriser toute la ville de New-York, elle, tout ce qu’elle essayait de faire, c’était de protéger les civils alentours, dans la mesure de ses capacités. Bon, elle ne se leurrait pas, elle serait malheureusement inefficace, il n’y avait pas grand chose qu’elle puisse faire… En attendant, ce n’était pas une raison pour s’en prendre à elle. Qu’il se penche sur le cas Hulk, plutôt, c’était tout de même plus urgent. Comme si c’était elle qui avait déclenché sa colère ! Il n’avait pas attendu après elle pour tout bousiller sur son passage, qu’elle sache. Mindy songea à une réplique cinglante à adresser à son interlocuteur, mais avant de pouvoir ouvrir la bouche, ils furent rejoints par une tierce personne, qui semblait équilibrer un tant soit peu les forces pas sa présence. Captain America, rien que ça. Sa présence rassurait un peu Mindy, qui ne savait trop si elle pouvait se fier autrement à Nova. C’est que la demoiselle avait la rancune facile et tenace, et on ne pouvait pas franchement dire qu’ils partaient du bon pied, tous les deux. Cela étant, les forces étant certes plus équitable, Mindy ne savait pour autant trop ce qu’il convenait pour elle de faire. Attirer l’attention du colosse vert, ça c’était fait. Mais au-delà de ça… Elle n’eut pas trop le temps de réfléchir à la suite de toute manière car, son plan ayant excessivement bien réussi, Hulk semblait tout prêt à se concentrer sur elle… et, au passage, à lui régler son compte à grands renforts de lampadaires. Hit-Girl, qui n’en menait pas franchement large, avec ses deux sabres à l’aspect tout à coup ridicule n’envisagea rien d’autre que de fuir. Non pas qu’elle apprécie ce genre de méthodes, mais quand même, elle tenait à la vie. Elle courut donc aussi vite qu’elle put, et évita de justesse que les lampadaires projetés au sol ne l’écrasent purement et simplement au sol. Le choc lié à l’impact la fit malgré tout tomber à plat ventre sur le bitume, mais les quelques égragnitures qui en résulteraient n’étaient rien par rapport à ce qu’elle aurait bien pu subir. Mindy s’apprêtait à se relever, réfléchissant à comment repartir à la charge, quand elle entendit distinctement une voix familière prononcer son prénom. Elle se releva précipitamment et aperçut Marcus, un peu plus loin. Non. Non, non, non, il fallait qu’il se tire d’ici, tout de suite. Supposant que, même si Marcus avait crié son prénom, nul n’y aurait prêté attention dans le tumulte ambiant (et au pire, au stade où elle en était, ce n’était pas comme si ça changeait grand chose pour elle), elle se précipita dans sa direction. Les deux super-héros aux vrais super-pouvoirs en charge seraient sans doute plus efficaces qu’elle, de toute façon.

-Qu’est-ce que tu fous ici ? Faut que tu t’en ailles.
répliqua-t-elle comme si elle était de la police et lui était techniquement un civil. Alors que, évidemment, Marcus était tout simplement dans l’exercice de ses fonctions. Oui, bon, peut-être, mais Mindy s’en foutait, hors de question qu’il se mette en danger.





code by Mandy


_________________


Mindy Macready
She was like John Rambo meets Polly Pocket
Revenir en haut Aller en bas
Enfin de retour à la maison ! [Libre] 17022201284411071514866885
Richard Rider
Richard Rider
Messages : 225

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Lun 16 Nov - 10:57







La nouvelle venait s'afficher sur mon prompteur neural. Le Worldmind avait fait des recherches sur la jeune personne aux sabres et m'en faisait un résumé succinct. Elle se nommait Hit Girl et faisait partie des "gentils" à priori. Donc, ce que j'avais pris en premier lieu pour la cause de l'excitation du gros vert était en fait un dérivatif à sa fureur, histoire d'éviter plus de victimes et de permettre aux civils de s'échapper.

Mes senseurs m'avertirent de la présence d'autres protagonistes très spéciaux et l'image de la jeune héroïne fut remplacée par celle du très célèbre Capt'ain América qu'on n'avait pas besoin de présenter. Hulk avait attiré du gratin semble t il ... Un autre personnage remplaça le défenseur de l'Amérique, mais en live cette fois, le Worldmind cherchait des infos et semblait avoir du mal à en trouver sur lui. Le gars se tenait à l'écart en observation, armé jusqu'aux dents et le visage dissimulé à moitié sous une sorte de demi masque.
Le point le plus exceptionnel outre son attirail était son bras gauche cybernétique totalement constitué de métal ... Tout ce que m'indiqua finalement mon compagnon neurologique fut qu'il avait été repéré sur les lieux de crimes assez exceptionnels par quelques rares survivants ou documents vidéos récupérés. Ces sources officielles, des agences gouvernementales ou pseudo gouvernementales, le considéraient comme dangereux et le fichaient plutôt comme étant un terroriste ou un tueur à gages qu'autre chose. Que pouvait il faire ici, je n'en savait strictement rien et ne pouvait faire que le surveiller du coin de l'oeil ...


C'est Hulk qui me tira de mes pensées lorsqu'il se mit à hurler de rage, révélant ainsi la puissance de son cris dévastateur. Il arracha deux malheureux lampadaires qui avaient plus ou moins résisté à ses premiers accès de fureur et s'élança vers le petit bout de femme planté face à lui en les brandissant à l'image des sabres qu'elle tenait. Il sauta sauter en l'air, effectuant un bon prodigieux dont la destination finale ne faisait aucun doute. Je rassemblais toute mon énergie en une fraction de secondes et m'arque-boutais afin de me propulser pour essayer de chopper la future victime de la masse verte qui se trouvait encore suspendue en l'air dans sa courbe arrivée à son apogée et fondait maintenant vers le sol, mais la jeune femme avait elle même mobilisé ses forces et sautait de côté pour se mettre à l'abris. Le sol vibra sous le poids et les coups du géant vert alors que tout autours la chaussée se craquelait.
Un cri traversa l'air et me fit tourner la tête une fraction de seconde. Un homme de couleur qui s'était glissé jusqu'à nous en dépit des forces de l'ordre qui en interdisaient l'accès tant bien que mal venait d'interpeller Hit Girl, dont mes détecteurs thermiques m'indiquaient qu'elle était encore en vie, couchée à ce moment là. Elle se releva pour se précipiter dans sa direction.
Il l'avait appelée "Mindy !", enfin c'est ce que j'avais perçu pendant le bref instant qui avait suivit la déflagration provoquée par la chute du forcené gigantesque. Je logeais cette information dans un coin de ma mémoire et me lançais dans les airs pour me positionner juste derrière Hulk alors qu'il se remettait en branle, dans la direction de Cap'tain América cette fois, sans plus se soucier de sa première cible. Hit Girl était potentiellement en sécurité, je ne pouvais pas en dire autant du héros au bouclier ...
Curieusement, il ne se souciait pas de moi, il faut dire que je ne l'avais pas menacé directement et que nous nous étions jamais rencontré. J'étais donc encore une partie du paysage pour lui, une quantité négligeable ... Hé bien la quantité négligeable allait lui mettre des bâtons dans les roues au petit pois ...
Je le vis armer son bras tout en fonçant vers le héros de l'Amérique et, mesurant ma puissance en conséquence, je lui envoyais une bordée d'énergie dans le dos, juste entre les omoplates.
J'étais suspendu à une vingtaine de mètres du sol, sur mes gardes, et déjà prêt à parer les coups de mon adversaire au teint de gazon et surtout à esquiver.
Hey P'tit pois ! Viens donc t'amuser avec moi si tu oses !"

Je savais que mon armure résisterait à ses coups, elle pouvait traverser un trou noir sans avoir une maille de sauté, mais je savais que moi à l'intérieur j'allais déguster sévère vu qu'elle laissait conventionnellement passer un pourcentage des énergies cinétiques qui la percutaient afin que le porteur puisse réagir avec discernement. Mais il fallait à tout prix attirer Hulk loin d'ici, loin des gens et des secours qui arrivaient, et éventuellement tenter de le maîtriser d'une façon ou d'une autre, mais là, c'était une autre histoire ...





_________________
Si tu t'énerves ou que t'es pas sage, je te fais une piqûre !
Enfin de retour à la maison ! [Libre] Rire210
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Mer 18 Nov - 15:37

Enfin de retour à la maison !


Si je ne pouvais affirmer connaître l’issue d’un tel cataclysme tout comme imaginer l’après qui en serait tout aussi redoutable, mes yeux étaient rivés sur Hit-girl qu’Hulk avait pris en chasse et dont les moindres pas provoquaient de fulgurantes secousses sur le sol, mais ce ne fut rien à côté de son envolée dont la réception promettait d’être tout aussi sismique. L’armée ayant déployée les grands moyens, ils n’étaient parvenus qu’à mettre Hulk dans un tel état de fureur que la fuite en avant de Hit-Girl en fut une réponse des plus légitimes. Personne sain d’esprit ne sera resté planté sur place. Cependant lorsqu’il toucha le sol, l’onde de choc que sa chute provoqua, ébranla bâtiments et structures alentour, et perturba mon avancée dans sa direction m’obligeant à sauter par-dessus les débris en mouvement. Ma respiration retenue, je fus soulagé de la voir courir vers cet homme en uniforme dont la connaissance est indéniable. Impossible pour moi de savoir ce qu’ils échangent à cette distance.

Je n’eus le temps de m’en enquérir outre mesure qu’Hulk se retourna alors vers moi, manifestement hors de lui de retenir autant d’attention à chacune de ses apparitions, sans pour autant que l’on puisse attester de ce qu’il recherche vraiment et si même lui le sait véritablement … Sa rage ne fait que s’accroitre à chaque pas, faisant vibrer le sol sous mes pieds, néanmoins reculer ne ferait qu’étendre son champ d’action, et ne causer que plus de dégâts. Il arma son poing prêt à en découdre face à toute personne qui se dresserait sur son chemin. Je n’eus qu’une réaction. Brandissant mon bouclier, je me place en position de défense prêt à encaisser le choc qui pourrait bien m’envoyer dans le décor, comptant sur la seule puissance du vibranium, qui je l’espérais, serait en capacité d’en absorber un maximum et me protéger suffisamment afin de rendre ma riposte efficace et permettre de se relever rapidement. Néanmoins alors que sonnait l’impact, j’en fus épargné. Une puissante décharge d’énergie s’abat sur Hulk, lancée par ce même homme dont l’identité m’est encore inconnue et qui se tient suspendu dans les airs. La diversion fut telle qu’il retint toute son attention, s’exprimant à lui en des termes peu flatteurs. La pirouette me permit d’avertir les forces armées d’un cessez le feu, qu’il est inutile d’user de l’artillerie contre lui, ne le rendant que plus incontrôlable. Toutefois, seul décideur est le gouvernement qui pourrait bien penser être en mesure de gérer pareille situation sans s’en référer préalablement au Shield ou à tenir compte des individus ici présents.

A ces mots, je retourne vers le champ de bataille, dont Manhattan ne ressemble à rien d’autre qu’à un théâtre de guerre fait de ravages et de désolation, et en son centre un colosse de jade de plus de 2.50 mètres. Bien que je ne connaisse à ce jour personne en capacité de mettre hors état de nuire Hulk, j’espérais parvenir à convaincre Banner de dominer cette créature en lui qui convoque tout ce qu’il déteste le plus. Ne pouvant garantir que cette option soit une réussite, je me rapproche suffisamment pour lancer, d’un geste presque automatique, mon bouclier dans sa direction. Sans connaissance préalable, attestée, ou sine qua non de la marche à suivre, il nous fallait donc improviser, tous ensemble, dans l’espoir, ultime, que Bruce parvienne à reprendre le dessus sur le Hulk et mette fin à ce désastre, s’il ne nous ait donné aucune manière d’en venir à bout, bien que je puisse la souhaiter, des plus pacifistes.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Jeu 26 Nov - 0:35



 
Enfin de retour à la maison !Bruce Banner, Marcus Williams, Mindy Macready, Richard Rider, Steven Rogers
    Le géant verdâtre semblait irrésistiblement attirer les foules. Les autorités papillonnaient sans véritablement oser aller au contact, seuls de tirs étaient utilisés à l'occasion. Les seuls qui franchissaient le pas étaient des plus bariolés, à croire qu'ils s'étaient passé le mot. Des cheveux d'un violet peu naturel, une armure noire et or, et un étendard étoilé. Saupoudrez cela du vert du Hulk et vous obtiendrez un quatuor qui ne pouvait faire dans la discrétion. Cependant il n'était pas homme à se laisser déstabiliser par une débandade de couleurs et s'installa en repli, derrière la vitrine du échoppe rendue déserte par l'agitation que semait le géant.

   Il devint rapidement évident que personne ici n'avait la moindre idée de la procédure à adopter pour amadouer le Hulk, si telle procédure il pouvait y avoir d'ailleurs. Chaque protagoniste semblait prendre le relais de l'attention du géant qui s'en donnait à cœur joie, à grand renfort de grognement et de choc vibrant. Le Soldat quitta brièvement la situation du regard et tourna son visage vers la télévision fixée dans un angle supérieur de la boutique qui était branchée sur une chaîne d'infos. De toute évidence la situation de la ville n'échappait plus aux journalistes qui commençaient à se pencher sur cette affaire, finalisant là une bien belle configuration pour les projets qu'il devait servir.

  Lorsque le Soldat tourna à nouveau son attention vers la rue, le géant sembla à nouveau avoir changé de cible. Les armes traditionnelles semblaient s'être tût, cela lui donnait là plus de précision mais lui faisait perdre en tranquillité d'action... Enfin si le jeu constituait à faire tourner en bourrique la créature il allait pouvoir y jouer lui aussi, en rehaussant peut-être légèrement le niveau. Avec satisfaction il pu constater que la demoiselle aux cheveux anormaux s'était placée, avec un nouvel individu beaucoup plus classique cette fois, au milieu de l'alignement qu'il avait avec Hulk. Un genou au sol, notre homme profita du champ d'action que lui offrait la vitrine détruite et sorti l'un de ses plus gros calibres: son M4A1 équipé d'un lance-grenade des plus adéquat. La trajectoire fut vite analysée et l'instant d'après le coup parti, le Soldat n'attendit pas la confirmation visuelle pour se baisser à couvert. Non pas qu'il soit dans le rayon d'action de la grenade qui passa non loin de la demoiselle avant de s'écraser des mètres plus loin aux pieds du géant, mais si la créature se mettait en tête de chercher un coupable il préférait que son regard ne capte que la présence de la miss le long de la trajectoire et non la sienne. Après tout, si tout ce beau monde arborait de si belles couleurs c'était bien pour servir de cible, non ?

  © 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Lun 7 Déc - 22:51


HULK
Enfin de retour à la maison !
H

ulk était entraîné dans une folie meurtrière. Pour lui, plus rien ne comptait. Le maître mot de ce qui le définissait était la destruction. Bruce Banner n'existait plus. Du moins, pour le moment. Hélas, c'était le quotidien de l'ex-physicien. Perdre le contrôle, laisser faire l'autre, et se réveiller sans aucun souvenir de ce qui avait pu se passer. Après s'en être prit à la jeune fille aux cheveux violets, le géant vert s'était élancé pour frapper de plein fouet le symbole américain : Captain America. Il ignorait que le choc entre son point et le bouclier en Vibranium allait le faire valser à l'opposé de sa cible. Cela risquait d'être du grand spectacle.

Alors que le titan vert avait entamé une course que l'on pouvait croire inarrêtable, Nova envoya une rafale d'énergie dans son dos. Hulk ne ressentit pas de douleurs intenses. Au moins, cela eut le mérite de lui faire perdre légèrement l'équilibre. Cependant, le poing de Hulk heurta quand même le bouclier du Captain. Alors qu'il s'attendait à voir le petit homme vêtu de bleu voltiger sous l'impact de son coup, ce fut étonnement l'effet complètement inverse. Hulk fut arrêté dans son élan et fut projeté avec une force incroyable dans un immeuble qui tenait, on savait par quelle miracle, encore debout, finissant ainsi de l'achever. Tout s'effondra sur la monstruosité verte. On pouvait l'entendre crier. Mais étaient-ce des cris de douleur ou de rage ? Puis finalement, le calme plat. Pendant quelques secondes, on aurait pu croire que l'équipe de super-héros était venue à bout de l'incroyable, de l'abominable Hulk.

Mais quelle bande de naïfs…
Il en fallait plus pour en venir à bout de cette chose.

Le sol commença progressivement à trembler. Les vibrations émanaient principalement de l'endroit où l'immeuble s'était effondré. Puis un cri, faible au départ (à vous d'adapter la définition de ''faible'' pour une chose pareil) monta crescendo, accompagnant des secousses beaucoup plus fortes et beaucoup plus terribles. Puis finalement, sortant soudainement de sous les décombres et envoyant plusieurs débris à des kilomètres à la ronde, Hulk se révéla une fois de plus à la lumière du jour, poussant un nouveau cri puissant et dévastateur, n'annonçant rien de bon pour notre équipe de super-héros. Alors que, rancunier (tu m'étonnes), il s'avançait d'un pas rapide en direction de Captain America, ce dernier eut la… Bêtise (?)… De lui envoyer son bouclier en pleine face. Au lieu de ça, Hulk l'attrapa à l'aide de deux doigts, le jaugea très rapidement du regard, s’interrogeant du comment cet objet avait réussi à le stopper (Bruce Banner, lui, savait) puis l'envoya nonchalamment en direction du moustique volant avant de reprendre sa marche rapide en direction du soldat américain.

Mais alors qu'il s'apprêtait à lui faire passer un sale quart d'heure, une grenade explosa à ses pieds, reportant ainsi son attention sur celui qui l'avait lancé. La fourberie du Soldat de l'Hiver ayant fonctionné, il prit pour responsable le groupe de policiers et la naine aux cheveux violettes et abandonna Captain America pour se concentrer sur ses nouvelles cibles. Il ne piqua pas, comme il le faisait depuis un moment, un sprint sur l'escouade et la super-héroïne. Non. Au lieu de cela, il attrapait sur son parcours tout ce qui pouvait faire office de projectile. Lampadaires, voitures, bornes d'incendies, morceaux d'immeubles et de sols… Tout était bon à balancer sur ces minables.
code by Mandy


Dernière édition par Bruce Banner le Lun 2 Mai - 4:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enfin de retour à la maison ! [Libre] 17022201314711071514866911
Marcus Williams
Marcus Williams
Inspecteur
Messages : 594

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Lun 25 Jan - 20:54

Enfin de retour à la maison !
Marcus n’avait pas pu s’empêcher de crier le prénom de Mindy, alors qu’elle était en tenue de Hit Girl. C’était l’émotion, la situation, il était bien trop perturbé pour avoir un raisonnement clair. L’homme avait peur pour sa fille de cœur, qu’il voyait se retrouver en face d’un monstre comme Hulk. Surtout au vu des circonstances, il essayait quand même clairement de la tuer. Il avait eu peur, parce qu’il avait cru pendant une seconde que cela en était fini pour elle. Mais elle se releva, heureuse, le cœur de Marcus reprit un battement rapide. Au moins il battait, mais rapidement puisque la situation était loin d’être simple. Visiblement, la jeune femme l’avait entendu puisqu’elle se rapprocha rapidement de lui. Marcus était bien heureux de la voir approcher, il avait l’intention de la sortir de là. Qu’elle le veuille ou non, il l’a connaissait assez pour se douter qu’elle n’allait pas vouloir. D’ailleurs, la première chose que Mindy lui demanda fut ce qu’il faisait là. Quelle question ! Il était là parce qu’il était un membre des forces de l’ordre, c’était donc sa place. Même si concrètement, l’homme ne savait vraiment pas ce qu’il allait bien pouvoir faire contre le géant vert. Il avait simplement son arme de service, ainsi que les autres membres des forces de l’ordre, qui ne pouvaient clairement pas faire grand-chose. Qui pouvait faire quelque chose contre ça en même temps ? Même Captain America semblait avoir du mal et l’autre type que Marcus ne connaissait pas du tout.

« Qu’est-ce que tu fais ici plutôt ? »
Marcus était d’accord, il fallait qu’il s’en aille. Le policier ne savait pas du tout ce qu’il pouvait faire et il valait mieux qu’il s’éloigne. Il ne savait pas du tout ce qu’ils pouvaient faire, à ce compte autant qu’ils laissent l’armée intervenir. « Tu viens avec moi, tu peux rien faire contre lui ! » Il marqua une pause, attrapant le bras de Mindy. « Je sais que tu veux te rendre utile Mindy et tu l’es… mais pas contre ça. »

Il voulait bien accepter que Mindy ait une vie de ce genre, mais pas contre un gros morceau comme ça. Et visiblement, c’était vraiment le gros bordel de ce côté-là. Marcus observa un peu Hulk qui combattait contre l’inconnu et Captain America, ça explosait de partout, c’était vraiment le chaos. Marcus ne savait vraiment pas ce qu’ils pouvaient faire, il passait surtout son tout à se protéger du mieux qu’il pouvait. Et puis, il y eu cette grenade qui explosa et qui sembla énerver encore plus le géant vert. Et le pire c’était qu’il crut que cela venait d’eux. Il se prépara en attrapant tout ce qu’il y avait sur son passage pour les lancer sur les forces de l’ordre. Sans lâcher le bras de Mindy, Marcus se dirigea vers un groupe de policier.

« Courrez ! Allez-vous mettre à l’abri ! »

Ce qu’ils devaient faire aussi, accessoirement. Parce que le gros bonhomme vert se rapprochait vraiment de plus en plus.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Enfin de retour à la maison ! [Libre] 17022201284411071514866885
Mindy Macready
Mindy Macready
Enfin de retour à la maison ! [Libre] 17022202111211071514867201
Messages : 2742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Mer 27 Jan - 19:40


Enfin de retour à la maison !
C

e que Marcus faisait là était, bien sûr, évident, il appartenait aux forces de l'ordre, il était normal que lui et ses collègues interviennent en la circonstance, même si aucun d'entre eux ne pouvait sans doute faire quoi que ce soit. Leurs armes n'auraient pas grand effet sur le géant vert, quoi qu'il en soit. Et tout comme ce que son ancien tuteur faisait là était évident, ce que Mindy faisait là était limpide comme de l'eau de roche. Elle avait cerné un danger, qui menaçait directement des citoyens innocents, alors elle avait voulu agir, même si, clairement, elle ne servait pas à grand-chose. Mindy voulut répondre, mais le capharnaüm était tel alentours qu'elle pouvait à peine s'entendre parler. Elle entendit tout de même ce que Marcus lui dit ensuite, partagée entre un certain soulagement (il semblait effectivement décidé à partir, et c'était forcément une bonne chose), mais elle ne comptait pas le suivre, et elle sentait bien qu'il n'allait pas lui laisser le choix. Et à forte raison. Ça la tuait de l'admettre, mais c'était un fait, qu'est-ce qu'elle pourrait faire concernant cette bête verte et féroce, qui donnait même du fil à retordre à Captain America en personne ? Ses lames n'étaient jamais que de vulgaires cure-dents, pour lui, et tout juste bon à une ou deux ridicules éraflures. Oui, elle avait sans doute peu de chances de se rendre utile. Mais fuir le danger ? C'était à l'opposé total de ses convictions, elle se sentait tout bonnement incapable d'une telle chose. Elle ne pouvait pas détourner le regard et faire comme si de rien n'était. Oui, elle appréciait d'entendre Marcus lui dire que ce qu'elle faisait était utile, elle ne l'aurait pas imaginé capable de dire ça un jour, et forcément, ça lui faisait plaisir, mais elle aurait préféré que ce soit en d'autres circonstances, pas dans l'urgence, pas pour la retenir de faire la seule chose qu'elle était capable de faire... même si ses compétences en la circonstances étaient bien limitées.

-Je peux p...


La phrase de Mindy fut étouffée par un bruit d'explosion. Concentrée sur Marcus, Mindy n'avait vu la grenade ni être lancée, ni exploser, mais elle en ressentit les effets, et cela sembla diriger la colère de Hulk tout droit vers eux... Il marchait à grande vitesse devant eux, projetant tout ce qu'il y avait sur son passage dans leur direction. Marcus somma ses collègues de s'en aller, Mindy ne pouvait pas on ne peut plus d'accord. Mais elle, elle n'avait toujours pas l'intention de se mettre à couvert. La jeune femme parvint à s'écarter de Marcus, qui jusque là lui tenait le bras, profitant de l'attention qu'il concentrait sur les policiers pour se dégager de son emprise.

-Désolée !
Lui fit-elle alors, courant dans la direction opposée, espérant (sans forcément y croire) que l'attention du géant vert se porterait sur elle et que cela laisserait aux policiers (Marcus compris - mais elle n'y comptait pas trop) de fuir.



code by Mandy


_________________


Mindy Macready
She was like John Rambo meets Polly Pocket
Revenir en haut Aller en bas
Enfin de retour à la maison ! [Libre] 17022201284411071514866885
Richard Rider
Richard Rider
Messages : 225

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Ven 19 Fév - 16:07



Quand le célèbre bouclier aux couleurs américaines du non moins célèbre Cap'tain América me frappa en plein ventre, j'eus le souffle coupé un instant et accusais le coup le temps d'amortir l'effet de recul engendré par l'énergie cinétique qui se déversait en moi au travers de mon armure suivant cette fichue fraction des 1% nécessaires.
Mes mains se refermèrent dessus et j'en évaluais un instant le poids et la composition avant de le relancer mollement vers son propriétaire afin qu'il en reprenne possession sans risques.
Hulk était vraiment une créature digne de sa réputation, une arme meurtrière, une arme est faite pour cela à l'origine, mais incontrôlable car vivante et imprévisible, du moins à première vue.
Et le voilà qu'il se rue sur les forces de police encore présentes, activé par un aiguillon dont je n'avais pas déterminé la source alors que j'encaissais le coup ... La seule personne ayant des armes pouvant réaliser une telle explosion dans le coin était ce tireur au bras métallique. Piètre viseur pour avoir réussi un tel résultat ... Par contre, le petit bout de femme était à nouveau en danger à cause de lui ... Les habdos en feu, il me fallait prendre la main en dehors de toute action concertée. Cap'tain avait un moyen de communiquer, donc je pouvais le joindre, mais la petite ... A moins que le grand black qu'elle semblait connaître ... Toujours est il qu'il me fallait encore une fois détourner l'attention du monstre avant d'essayer de mettre ma théorie en pratique ... Je fonçais donc en une trajectoire indirecte qui me fit arriver face à l'ogre vert et je fonçais à l'ancienne et à une vitesse supersonique pour le percuter en plein sternum, l'envoyant bringuebaler à nouveau au milieu du théâtre des combats sous le choc. A peine le coup porté, j'obliquais verticalement hors de l'atteinte de ses mains qui me cherchaient déjà et essayais de contacter mes camarades de jeu.
Cap'tain ? Vous m'entendez ? Il serait bien de coordonner nos actions ... J'ai une proposition pour calmer le géant vert ... Il faudrait ...
L'épave de voiture qui vint me percuter et me fis prendre de la hauteur malgré moi interrompit mon message avant la fin. Je n'étais même pas sonné, mais je commençais à m'échauffer un tantinet quand même ... Comme dit la Chose, ça allait chauffer sous peu !
J'espérais juste que mes partenaires avaient entendu ma voix et que je pourrais leur exposer mon plan ensuite avant que rien d'irréparable ne se produise ...

_________________
Si tu t'énerves ou que t'es pas sage, je te fais une piqûre !
Enfin de retour à la maison ! [Libre] Rire210
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Dim 28 Fév - 10:44

Enfin de retour à la maison !


Impossible était pour moi de me satisfaire de l’impact qu’avait eu le bouclier sur Hulk alors que je le regardais s’écrouler dans un bâtiment sous l’onde de choc que la collision de son poing contre le vibranium avait provoqué. Il faudrait bien plus que cela pour le maitriser. Sa rage décuplée, il fonce vers moi près à me rendre mon affront, et ma vaine tentative de le ralentir en lui renvoyant mon bouclier fut moindre alors qu’il le réceptionne aussitôt et s’en sert pour atteindre notre homme dans les airs. Ce fut une grenade bombardée à ses pieds qui stoppa net sa course. Savoir qui en était l’expéditeur, en ce lieu de désolation, fut impossible. La source de la trajectoire provenait du groupe de policiers et de Mindy qui se trouvaient de l’autre côté de la rue. Mais j’étais convaincu que ce n’était pas les forces de police qui avaient autorisées ce tir, et encore moins avec un engin de ce calibre. Il y avait donc un autre individu présent en ce lieu, et qui, vraisemblablement, ne souhaitait pas être connu. Et dans quel but ? A quelles fins ? Ma première pensée se portait sur Bucky, avant d’aussitôt être réexpédié au plus profond de ma conscience. Je ne devais pas me laisser submerger par des émotions qui n’avaient lieu d’être en cet instant. Je me devais de rester concentré. Surtout que le colosse comptait bien faire trinquer le groupe de policiers qu’il tenait pour responsable et Mindy, qui avait la ferme intention de s’interposer. Je ne savais d’où ce petit bout de femme tirait son courage, mais elle ne semblait renoncer devant rien. Une valeur que j’affectionne, bien que présentement, elle court au suicide de vouloir l’affronter seule.

Ne pouvant rester sans rien faire, je fonce dans sa direction pour lui venir en aide lorsque me parvins une voix. Un message qui se veut cohésif mais qui cesse avant de s’achever. Si cette voix aurait pu venir du policier, je compris vite qu’il m’en fut rien, et qu’elle venait de notre autre camarade. Relevant la tête, je pus le voir en proie à la colère de Hulk. Il cherchait à faire diversion pour éviter à Hit-girl de subir de lourds dégâts. De ce qu’il avait eu le temps de dire, il cherchait à tous nous réunir pour que nous nous opposions tous ensemble à Hulk. Le plan avait ses chances. Je me devais donc de rejoindre la jeune fille au plus vite pour que l’on ait la possibilité d’inverser la tendance. Il semblait croire en son plan et déterminé à l’accomplir. Quant à nous qui resterons au sol, j’espérais qu’il serait assez bon pour que nous puissions le repousser et faire front ensemble. Je parcours à grandes enjambées la distance, jonchée de gravas, qui me sépare d’elle, jusqu’à ce que j’arrive à sa hauteur.

« Vous et moi, nous allons combattre ensemble ici », lui dis-je, comprenant qu’en cumulant nos forces diverses, nous serions à même de mettre en grande difficulté Hulk plutôt que de le faire cavaler d’un bout à l’autre et de tout amasser sur son passage. Le concentrer en un centre stratégique pourrait nous donner l’avantage. Si je parvenais à élever Hit-girl, peut-être saura-t-elle être plus efficace. Je pose le regard derrière moi et adresse un signe de tête averti au policier qui veut la protéger coûte que coûte, et qui pourrait assurer son renfort. Balayant la zone alentour, je tente de déceler du regard cet autre, inconnu, tapis dans l’ombre, dont je ne sais si je dois tirer du bon ou du mauvais.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Sam 16 Avr - 22:09


HULK
Enfin de retour à la maison !
P

lus le temps passait, plus Hulk commençait à en avoir assez de tout cela. Il avait beau être le célèbre colosse vert craint de tous, il n'arrivait pas à venir à bout d'un patriote armé d'un petit bouclier, d'une loupiote mouvante et d'une jeune fille aux cheveux violets. Sa fierté en aurait prit un coup, si seulement il pouvait connaître la notion de fierté dans l'état dans lequel il se trouvait. Dans tous les cas, les braves combattants avaient réussit à faire évacuer les innocents du secteur. Manhattan était presque entièrement vide. Il ne restait que nos trois justiciers, accompagnés de l'armée et de quelques policiers. N'avaient-ils pas compris qu'ils ne pouvaient rien faire fasse à l'abomination verte ? Que leurs vaines tentatives ne faisaient que l'énerver davantage ?

Le centre de Manhattan était désormais un vaste champ de ruine. Beaucoup de cadavres jonchaient sur le sol. Certains immeubles tenaient encore debout par on ne savait quel miracle. Seulement, cela allait-il durer ? Hulk se dirigeait à grands pas en direction du groupe de policiers d'où l'explosion de la grenade avait retentit. Il s'agissait pour lui d'une provocation qui l'avait détourné du Captain sans son bouclier. Alors qu'il s'approchait progressivement de ses nouvelles cibles tout en leur lançant dessus tous ce qui lui passait à portée de main, son attention fut encore occupée par cette jeune fille aux cheveux violets. C'en était trop. Encore elle ? Il la pensait écrasée sous ses coups dévastateurs. Il n'en pouvait plus. Elle était impuissante face au colosse verte. Alors, pourquoi continuer de se battre ? Il fallait en finir.

Nova en décida autrement. Il réussit à capter probablement pour l'une des dernières fois l'attention du géant vert. Désormais, il y avait moins de chances que Hulk puisse être distrait par quoique ce soit d'autre. Il en avait assez de changer de cible toutes les deux secondes. Il était temps de les éliminer pour de bon. Pourquoi, me demandez-vous ? Il n'y avait pas de raisons particulières. Ce monstre n'était animé que par une chose : Son désir de destruction massive.

Nova voletait autour de lui. Il était aussi agaçant qu'une mouche vous ayant prit pour cible. A force d'essayer de l'attraper avec ses grosses mains, il opta pour une autre méthode en attrapant la carcasse d'une voiture pour l'envoyer sur le super-héros volant. Quand le projectile atteignit sa cible, il ne put s'empêcher de lâcher un gros rire mauvais et sonore. C'est alors que s'engagea une course poursuite entre le géant vert et le moustique radioactif. Pour tenter de l'attraper, il se jeta sur les grattes-ciel les plus proches et s'en servit pour gagner rapidement de l'altitude. A chaque fois, il le loupait d'un cheveux. Quelques fois, il lui arrivait de sauter d'un immeuble à un autre. Cette technique paya, il arriva finalement à attraper Nova. Il s'arrêta un instant et le fixa avec un sourire presque machiavélique sur le visage. Il était surtout heureux d'avoir réussit à l'attraper. Il monta finalement jusqu'au sommet du gratte-ciel sur lequel il se trouvait. Tout en haut, il continua de contempler ce pauvre être qu'il avait réussit à attraper. Il le brandissait tel un trophée dans les airs, l'agitait, le fracassait par moments contre le bâtiment…

Tout semblait perdu, jusqu'à ce que des appareils volants du SHIELD commencent à prendre possession du ciel, encerclant Hulk et sa victime, tout en le pointant avec divers canons plus redoutables que l'artillerie de l'armée. L'attention d'Hulk se porta sur eux. Cependant, il ne lâcha pas Nova pour autant. Des agents du SHIELD terrestres n'allaient pas tarder à arriver sur les lieux.

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Jeu 28 Avr - 17:50



 
Enfin de retour à la maison !Bruce Banner, Marcus Williams, Mindy Macready, Richard Rider, Steven Rogers
  L'explosion se fit ressentir et entendre, cette animation ne sembla guère appréciée par la créature qui prit la direction de ceux qui s'érigeaient en assaillants. Notre Soldat n'avait même pas besoin de sortir de son couvert pour le savoir, ses oreilles suffisaient amplement à cette constatation, sans compter qu'une voiture vint s'écraser sur le magasin où il avait élu domicile suivi de près par d'autres projectiles divers et variés qui s'écrasaient non loin. La carcasse du véhicule avait diminué la luminosité dans son repaire et lui avait sûrement fait perdre une fenêtre d'action mais il n'aurait peut-être pas l'utilité d'agir à nouveau.

Toujours à couvert, le Soldat jeta un nouveau regard sur la télévision qui laissait voir en direct les dégâts de Manhattan, ce n'était pas une vue très précise mais cela avait le mérite d'exister. Cependant l'agitation qui se faisait entendre lui laisser à penser que Hulk avait trouvé un nouveau sujet d'intérêt, quelqu'un avait probablement su éloigner la créature des policiers et de la jeune fille. L'animation semblait s'éloigner, voir prendre de la hauteur, la base de l'immeuble où il se situait vibra sous la probable présence du géant. Il manquait de visibilité sur la situation, il était probablement temps de changer de position.

Fort de cette analyse, le Soldat se redressa pour constater qu'une carcasse de véhicule avait en effet trouvé refuge dans l'ouverture de la vitrine, réduisant drastiquement toute opportunité d'action. Il pivota donc pour jeter un coup à la porte et pu noter que de nombreux objets s'étaient amoncelés, offrant ainsi plusieurs positions extérieures. Les quelques âmes vivantes qu'il pouvait apercevoir semblaient focaliser leur attention vers le ciel confirmant ainsi son impression que l'action avait prit de la hauteur. Profitant de cette diversion, le Soldat sortit du magasin avant de rejoindre l'arrière ligne des observateurs réduit à l'immobilisme depuis que la créature avait quitté leur champ d'action. Il profita de quelques carcasses pour couvrir un peu son déplacement mais ne chercha pas véritablement à se dissimuler entre deux couvertures, après tout il était bien loin d'être le centre de l'attention ou de l'intérêt de quiconque. Il s'arrêta derrière une camionnette retournée et jeta enfin un regard vers le haut pour observer ce qu'il se passait. La créature semblait avoir attrapé quelque chose, probablement un de ses amis bariolés et était à présent entourée d'appareils qui osaient prétendre à l'intimidation.

Le SHIELD investissait donc la place, rien d'étonnant à cela, c'était même prévu. Il baissa cependant son attention vers son environnement proche, guettant l'apparition de potentielles nouvelles âmes qu'il préférait voir venir pour mieux s'en dissimuler car si présentement il n'avait pas d'intérêt à l'action il préférait garder sa fenêtre ouverte plutôt que de voir les autres protagonistes se mettre en tête d'élucider la nature de sa présence.

  © 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Enfin de retour à la maison ! [Libre] 17022201314711071514866911
Marcus Williams
Marcus Williams
Inspecteur
Messages : 594

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Mar 24 Mai - 17:42

Enfin de retour à la maison !
Marcus savait parfaitement que les forces de l’ordre ne pouvaient rien du tout contre Hulk. Alors même s’il était contre tous ces justiciers masqués – quoi qu’il ne pouvait pas s’empêcher de ressentir une certaine admiration pour Captain America et qu’il finissait par accepter la double vie de Mindy – il devait bien avouer qu’ils étaient les seuls à faire quelque chose. Mais Mindy, même si elle avait envie de faire quelque chose, n’avait pas le pouvoir de le faire. Mindy était très forte, elle savait se battre mieux que toutes les personnes qu’il connaissait, elle avait des armes, mais ce n’était pas suffisant contre le géant vert. Marcus ne savait même pas si le type en armure et Captain allaient parvenir à faire quelque chose contre lui déjà. L’homme ne savait vraiment pas comment ils allaient s’en sortir vraiment… mais ils devaient partir maintenant. Sauf que Mindy en décida autrement et cela alors que le géant vert était quand même en train de leur foncer dessus. Marcus n’eut le temps de rien faire alors que Mindy se défaisait de son emprise et qu’elle courait dans le sens inverse. Il tenta de la suivre, mais ce fut particulièrement impossible.

Par chance, le type en armure s’interposa et la course du géant vert s’arrêta. Marcus se mit à l’abri, observant de ses grands yeux ce qui se passait sous ses yeux. L’attention de Hulk était complètement détournée de la zone où il se trouvait, ce qui n’était pas une mauvaise chose en soit. Captain arriva à la hauteur de Mindy et pendant un bref instant, il tourna son regard vers le policier. Quelque chose disait à Marcus que ce dernier souhaitait simplement lui faire comprendre qu’ils allaient travailler en équipe. S’il avait eu plus de possibilité, Marcus aurait aimé pouvoir se joindre à eux, mais il était incapable de faire quoi que ce soit à Hulk. Et au vu de la manière dont il se chargea du type en armure… il valait mieux éviter de se retrouver entre ses mains. Le SHIELD fit alors son apparition, des avions arrivèrent. Les forces au sol n’allaient sans doute pas tarder à faire leur apparition non plus. Les forces de l’ordre n’aimaient généralement pas quand l’organisme gouvernemental arrivait sur le front, mais pour le coup, Marcus était assez soulagé de les voir arriver. S’ils pouvaient parvenir à arrêter ce monstre, c’était une bonne chose.

Sauf que ce n’était pas évident pour n’importe qui de l’arrêter. Et alors que Marcus était concentré sur la scène, qu’il ne lâchait pas des yeux le géant vert, il ne remarqua pas l’immeuble qui se trouvait derrière lui avait été quand même sacrément amoché. Des pierres tombaient du ciel, Marcus les remarqua juste à temps pour s’écarter un peu, mais la voiture qui lui servait de cachette explosa, le propulsant un peu plus loin. Et sur le choc, il perdit connaissance.
Code by Gwenn
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Enfin de retour à la maison ! [Libre] 17022201284411071514866885
Mindy Macready
Mindy Macready
Enfin de retour à la maison ! [Libre] 17022202111211071514867201
Messages : 2742

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Jeu 26 Mai - 18:20


Enfin de retour à la maison !
C'

était l'une des premières leçons que Big Daddy lui avait apprise, donc dès son plus jeune âge : il fallait, avant toute autre chose, savoir analyser la situation dans son ensemble afin de pouvoir l'appréhender au mieux et intervenir comme il se doit. Sauf que, dans une situation telle que celle-ci, il était presque impossible de prendre la pleine mesure de la situation. Tout allait trop vite, les acteurs étaient trop nombreux, et le facteur émotionnel - qu'elle aurait préféré être capable de négliger, mais il n'en était rien - n'aidait pas davantage. De fait, elle agissait à l'instinct sans vraiment prendre la peine de réfléchir. En se jetant dans la mêlée ainsi qu'elle le faisait, elle espérait protéger Marcus, mais elle n'avait pas la moindre idée quant à la manière dont elle se protègerait elle-même. S'il n'y avait eu qu'elle et le colosse vert, il est certain qu'elle n'aurait pas fait long feu, mais Nova intervint. Tant mieux pour elle. Pour lui, par contre, c'était une autre paire de manches. Les yeux levés vers le ciel, Mindy voyait faire sans savoir comment intervenir. Si seulement il pouvait lui pousser des ailes, là, maintenant, tout de suite, ou n'importe quel pouvoir un tant soit peu utile. Mais ces réflexions étaient vaines, bien moins que celles que lui adressa Captain America. Elle acquiesça d'un geste de la tête. Oui. Ils devaient unir leurs forces, c'était encore le mieux à faire. Mindy eut une pensée pour Dave. Quand elle lui parlerait de ce qu'elle était en train de vivre, il risquerait fort de la jalouser... Enfin, si elle s'en sortait vivante, ce n'était pas encore garanti, loin s'en faut.

Il s'agissait donc d'agir en équipe, à présent, sauf que, Hit-Girl devait bien l'admettre, même en équipe, elle ne savait de quelle manière procéder. Elle allait reprendre la parole, mais à ce moment-là, les appareils volants du SHIELD firent leur apparition. Mindy se sentit envahie d'un réel soulagement, leurs chances de s'en tirer se voyaient décuplées. Néanmoins, elle demeurait sur le qui-vive, ce n'était pas le moment de perdre en vigilance. Sauf que... un bruit sourd, un bâtiment qui s'effondre, ne surent que détourner son attention. Elle ne vit qu'un nuage de poussière, et une silhouette qui s'effondrait ensuite. Le cœur de Mindy manqua un battement. Elle tourna son regard, voulu dire un mot à l'adresse de Captain. Se tut finalement. Elle allait sembler peu fiable, mais qu'importe, elle devait s'assurer que Marcus allait bien. Les hommes du SHIELD étaient là, à présent, ils seraient de bien meilleurs renforts qu'elle-même. Mindy se précipita donc en direction de Marcus, se sentit soulagée quand elle constata qu'il respirait encore. Elle devait le conduire à l'hôpital, son père de cœur devenait son urgence. Elle devait l'éloigner d'ici, et s'éloigner, donc, par la même occasion. Quelque part, Marcus avait réussi son coup.



code by Mandy


_________________


Mindy Macready
She was like John Rambo meets Polly Pocket
Revenir en haut Aller en bas
Enfin de retour à la maison ! [Libre] 17022201284411071514866885
Richard Rider
Richard Rider
Messages : 225

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10Ven 3 Juin - 12:48





Je savais maintenant ce que pouvait ressentir un hochet dans les mains d'un bambin. Il m'avait pour finir attrapé le géant vert, et maintenant, il me balançait d'un côté ou de l'autre en guise de gourdin, fracassant avec moi ce que je rencontrais à l'arrivé de mon trajet aérien seulement retenu par les pieds. Je laissais faire, j'avais réussi à le détourner des autres et mis à part le choc désagréable contre tel ou tel objectif qu'il avait, c'était mon estomac qui en avait le plus à supporter. Mes senseurs fonctionnaient toujours à plein régime, me permettant de dévier légèrement ma trajectoire pour éviter une catastrophe bien plus grande que de la destruction de matériel. Mais ils m'avertirent bientôt de l'arrivée sur place d'appareils aériens du SHIELD. Des troubles fête inconscients du risque qu'ils prenaient et qu'ils faisaient encourir aux autres en perturbant mon tortionnaire. Celui ci s'était brusquement arrêté de me manipuler en tous sens, preuve qu'il les avait aussi captés et que son cerveau lent et primaire cherchait sans doute à évaluer la menace et allait passer à l'attaque contre ces nouveaux venus, avec moi comme fléau sans doute possible. Mais j'estimais alors que le jeu avait assez duré, le hochet devait passer à la contre offensive pour s'éviter une nouvelle bataille de polochon à grande échelle. Pliant les genoux, j'attrapais entre mes mains un de ses doigts et m'y agrippais, desserrant sa prise assez pour libérer mes pieds et engageant mes propulseurs immédiatement. Sans effort apparent, je le soulevais dans les airs comme s'il n'était qu'une grosse peluche verte et prenais de la vitesse, passant entre les appareils du SHIELD et montant encore, toujours plus haut, toujours plus vite, faisant des embardées soudaines pour l'empêcher de remonter sa grosse patte jusqu'à moi à cause de l'accélération et me chopper à nouveau, ce qui de toute façon n'aurait rien changé à notre situation.
Nova à Cap'tain América et aux appareils du SHIELD, j'emmène le colosse dans les hautes couches. Quand il sera inconscient, je le re-déposerai à terre quelque part ... Dis je en utilisant les canaux des deux partis. Hulk, aussi fort qu'il pouvait être, était un être vivant ayant besoin de respirer, du moins je l'espérais. En le menant là où l'oxygène se raréfiait, je voulais lui faire perdre connaissance et cela fait, aller le mettre au vert assez loin de la ville avec l'espoir encore qu'il soit plus calme à son réveil. Faisant toujours des crochets brusques pour qu'il ne puisse me saisir, je surveillais les indicateurs de mon casque qui m'avertissaient de la baisse d'oxygène et de pression. Ma visière se matérialisa, englobant le bas de ma tête, pour éviter que je ne sois moi même touché par la raréfaction de l'air. S'il fallait que je l'emmène dans l'espace pour le calmer, j'étais prêt à le faire et pas très loin d'y être maintenant. L'attraction terrestre devenait inexistante et notre vitesse en augmenta exponentiellement ... J'attendais des signes de faiblesse de la part de mon prisonnier, car rien au monde ne me ferait le lâcher maintenant. On ne s'attaque pas à un Centurion Nova comme ça sans en recevoir la contrepartie quelque soit la couleur de la peau ou la force brutale ...
Quand enfin je jugeais que sa vie pouvait être véritablement en danger à cause du manque d'air, je le balançais en direction de l'océan et le lâchais, suivant de loin sa trajectoire, prêt à intervenir éventuellement.

_________________
Si tu t'énerves ou que t'es pas sage, je te fais une piqûre !
Enfin de retour à la maison ! [Libre] Rire210
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Enfin de retour à la maison ! [Libre]   Enfin de retour à la maison ! [Libre] Clock10

Revenir en haut Aller en bas
 

Enfin de retour à la maison ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De retour à la maison [PV Zella]
» A. Virgul Enfin le retour
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)
» Caramel maison
» Faire maison ses recettes bio et diététiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Archives :: Archives RP-