Les retrouvailles de vieux amis (Erik)


Partagez
 

 Les retrouvailles de vieux amis (Erik)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les retrouvailles de vieux amis (Erik) 17022201284411071514866885
Charles Xavier
Les retrouvailles de vieux amis (Erik) 17022201530211071514867163
Messages : 646

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Les retrouvailles de vieux amis (Erik)   Les retrouvailles de vieux amis (Erik) Clock10Mer 4 Mar - 8:51

Erik & Charles
Les retrouvailles de vieux amis
Charles voyageait beaucoup, malgré son incapacité à marcher. Cela ne l'empêchait pas de sortir de l'institut à son nom pour se rendre à divers endroit du pays, ou même en dehors du pays. Puisque l'homme avait la possibilité de profiter de l'avion des x-men, il devait bien avouer s'en servir régulièrement. Il y avait toujours quelqu'un pour l'aider, pour l'accompagner et le "soutenir" dans ses voyages. Cela ne le retenait donc pas, mais le vieil homme devait bien avouer que parfois, sa condition d'handicapé le pesait lourdement. Il n'était pas aussi libre de ses mouvements qu'autrefois, il devait bien plus compter sur les autres. Quand il décidait d'aller quelque part, c'était rarement seul. La plupart du temps, il s'entourait de personne qui ne posait pas trop de question, mais quand même. Charles devait bien avouer qu'il avait parfois envie d'être capable de se déplacer seul, de ne pas avoir besoin de compter sur quelqu'un. Sa rencontre avec Gamora lui revenait en tête, alors qu'il sortait de l'institut pour entrer dans l'avion. Elle lui avait demandé pourquoi est-ce qu'il ne trouvait pas un remède contre son mal, puisque les mutants avaient énormément de capacités. Il ne s'était jamais résigné à utiliser les pouvoirs d'un autre mutant pour lui, surtout si cela devait signifier faire des expériences sur autrui. Il ne le ferait jamais d'ailleurs, c'était au-dessus de ses forces. Mais pour autant, l'homme n'était pas en reste de solution quand même. Mais pas de suite, cela viendrait quand son moment arriverait.

L'homme avait décidé de se rendre au cimetière d'Arlington. C'était un grand cimetière américain, on retrouvait la tombe de nombreux combattants pendant les différentes guerres qu’avait connus l'Amérique. La première et deuxième guerre mondiale, mais pas seulement. Charles avait connu la guerre, quand il était encore capable de marcher et quand les rides étaient loin d'apparaître sur son visage. Il avait vu des proches mourir, il avait perdu des amis. Il avait bien plus perdu au cours de ces années, qu'en toute son existence. Il venait donc ici de temps en temps, se reposer sur les tombes de personnes qu'il avait eues l'occasion de croiser dans sa vie. Une manière pour lui de replonger dans son passé. Et après qu'il était seul devant une tombe, son accompagnant l'aillant laissé tranquille, Charles sentit une présence venue du passé.


« Qui es-tu donc venu voir ici... mon vieil ami ? »

Charles pouvait reconnaître l'aura d'Erik entre mille. Ils avaient passé tellement de temps ensemble après tout, quand ils combattaient encore côte à côte, avant que leurs chemins ne se séparent. Magnéto était l'un des vestiges du passé du Professeur X, l'un de ces souvenirs qu'il ne manquait pas d'explorer bien souvent. Ils combattaient l'un contre l'autre actuellement, Charles ne pouvant pas accepter les idées et méthodes d'Erik. Cependant, il était impossible d'effacer l'affection que le vieil homme pouvait avoir pour son ancien ami. Il était impossible d'effacer tous ce que ces deux hommes avaient vécus ensemble. Et pourtant, Charles n'avait pas l'intention de laisser ce vieil ami continuer d'agir de cette manière, il était prêt à l'arrêter, pour le bien de tous.

_________________
Pour le bien de tout le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les retrouvailles de vieux amis (Erik)   Les retrouvailles de vieux amis (Erik) Clock10Mar 30 Aoû - 1:23

Pour Erik, aujourd’hui, ce n’était pas un jour comme les autres. A dire vrai, aucun jour n’était comme les autres, mais dans la mémoire du mutant, ce jour restait l’un des plus marquant de sa vie. Malgré son manque d'empathie assumé, il gardait bien en lui les cicatrice du passé, celles qui ont fait de lui l’être qu’il est aujourd’hui. Celles sans qui Magneto n’existerait pas. Il n’avait pas pu correctement dormir, son lit n’était même pas défait. Il s’était contenté de son fauteuil de bureau pour se reposer. Les marques du passé commençaient à clairement se voir sur le visage d’Erik. Il n’était plus le jeune mutant d'antan. Malgré le fait que les pouvoirs n’étaient pas affecté par l’âge, il sentait tout de même que ses capacité n’était pas aussi aiguisé qu’avant. Ce contexte le poussait à la nostalgie, à se remémorer des temps anciens où tout semblait si facile.

Comme à son habitude, il se prépara en enfilant son armure écarlate. Il était seul dans le repaire. Alex était chez Hydra et les autres étaient chargés de retrouver Mystique, qui avait mystérieusement disparue. Ce n’était pas la première fois qu’elle ne donnait plus signe de vie, elle avait un caractère assez solitaire mais il n’avait rien à craindre pour elle. Il restait Scarlet Witch qui devait vaquer à ses occupations. N’ayant rien prévu aujourd’hui, il décida de se rendre là où ses souvenir allait le hanter.

C’est ainsi que quelques heures après il se trouva au cimetière d'Arlington. Là où se trouvait des centaines de tombes où d’anciens soldats se reposaient. Il était venu ici pour commémoré la mémoire d’ancien mutant, mais il ne s’attendait pas à croiser un vieil ami. Il semblerait que Charles ait eu la même idée que lui, sûrement pour les mêmes raisons. Il était inutile d’essayer de l'éviter, le professeur devait déjà être au courant de la présence d’Erik, car il n’avait pas son casque. Par ailleurs, l’utilité du casque n’était pas réellement nécessaire. Magneto savait très bien que son vieil ami n’allait pas chercher le combat. Ce n’était pas son genre, ni l’endroit et surtout pas le moment. Erik s'approcha et Xavier lui parla sans même se retourner. Il semblait légèrement perdu dans ses pensées. Magneto se plaça proche de Charles, à distance suffisante pour lire la pierre tombale devant eux.


- Nous savons tout les deux la raison de notre présence ici… - Il marqua un pause et reprit la parole. - Cela fait déjà cinquante ans… j’ai pourtant l’impression que c’était hier.

Il faisait référence à une mission lorsque les deux amis étaient jeune et qu’ils appartenaient à une unité spéciale de mutant. Durant cette mission, une grande partie des membres furent tués. Ils avaient été envoyé par la CIA qui savait que cela allait être une mission suicide. C’est à partir de ce moment qu’Erik avait décidé de prendre partie des mutants. Pour lui, les humains les avaient manipulés comme des armes et envoyer à l’abattoire comme des animaux. Il savait que Charles avait le même avis sur cette mission. On pouvait lire dans ses yeux le regrets, après tout il était le leader du groupe à l’époque. Cela ne devait pas être facile de supporter la perte de proche lorsqu’on en a la responsabilité. Erik le savait bien mais n’avait jamais mis en cause son vieil ami, pour lui, les seuls coupable était les humains qui géraient les pions comme eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les retrouvailles de vieux amis (Erik) 17022201284411071514866885
Charles Xavier
Les retrouvailles de vieux amis (Erik) 17022201530211071514867163
Messages : 646

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Les retrouvailles de vieux amis (Erik)   Les retrouvailles de vieux amis (Erik) Clock10Lun 24 Oct - 16:19

Erik & Charles
Les retrouvailles de vieux amis
Charles ne prit pas la peine de se retourner, son regard toujours tourné vers les tombes devant lui, quand Erik s’approcha un peu plus. Il s’installa proche de lui, se retrouvant donc à ses côtés pour observer les noms sur les tombes devant eux. Magnéto n’avait aucune raison de se méfier de Charles, ce dernier n’avait pas l’intention de provoquer le moindre duel entre eux. Ce n’était pas le lieu, ni le moment d’ailleurs. Et ce n’était jamais ce que cherchait le vieil homme en fauteuil roulant. Le professeur X avait dans l’espoir de pouvoir encore sauver son vieil ami, de le faire prendre un chemin bien plus lumineux que celui qu’il suivait maintenant. Charles avait encore espoir que son ami pouvait changer d’avis, qu’il pouvait changer sa vision des choses. Même si l’endroit où ils se trouvaient ne pouvait que leur rappeler l’instant même du déchirement de leurs opinions. Ils savaient tous les deux les raisons de leur visite ici, de leur retrouvaille en ces lieux. Ils avaient eu la même idée, le même jour, ce n’était pas pour rien. Cela faisait cinquante ans oui, cinquante longues années depuis la mort de leurs camarades. Charles ne pouvait que comprendre ce qu’Erik voulait dire, il avait le sentiment que ces évènements avaient eu hier aussi. Parce qu’il ne pouvait pas s’empêcher d’y penser tous les jours depuis. C’était cette mission, il y a cinquante ans, qui faisait d’eux les hommes qu’ils étaient maintenant. Erik considérait que les humains était responsable et voulait se venger, Charles voulait aider les mutants. Il ne travaillait plus pour la CIA depuis, parce qu’il avait quand même le même avis sur le fait que le gouvernement s’était servi d’eux comme d’une arme à l’époque. Mais il n’était pas aussi radical que son vieil ami. Il n’en voulait pas aux humains non, il s’en voulait à lui.

« Une année de plus d’écoulée. » Dit-il alors dans un soupir, sans détourner son regard des tombes devant lui. Ces personnes avaient perdu la vie alors qu’ils étaient sous sa responsabilité, Charles ne pouvait qu’être rongé par la culpabilité. Ce n’était pas pour rien qu’il avait à cœur de sauver les vies, humaines ou mutantes maintenant. Et même s’il n’avait aucune envie d’affronter son vieil ami en ces lieux, le vieil homme ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de le détourner encore une fois de son chemin. Qu’il cesse avec tout cela, qu’il arrête. « N’en as-tu pas assez de tous ces affrontements Erik ? » Demanda-t-il alors, détournant pour la première fois ses yeux des pierres tombales pour les poser sur Magnéto. « Ne penses-tu pas qu’après toutes ces années il est temps d’arrêter. » Il marqua une pause avant de reprendre. « Ils ne méritent pas cela, tu ne peux pas continuer de salir leur mémoire en causant autant de mal autour de toi. »

Parce que si une poignée d’humain était responsable autrefois, ils ne l’étaient pas tous. Les humains n’avaient pas le droit de payer pour ça.

_________________
Pour le bien de tout le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les retrouvailles de vieux amis (Erik)   Les retrouvailles de vieux amis (Erik) Clock10

Revenir en haut Aller en bas
 

Les retrouvailles de vieux amis (Erik)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les retrouvailles de vieux amis (Erik)
» Les bons vieux amis
» Le vieux sanglier
» 20 ans = vieux ou jeune ?
» Vieux Billet de la commision des transport de Montréal 1966

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Reste du monde :: Washington City :: Cimetière d'Arlington-