L'espionnage entre amis n'est jamais acceptable | Natalia & Tony


Partagez
 

 L'espionnage entre amis n'est jamais acceptable | Natalia & Tony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'espionnage entre amis n'est jamais acceptable | Natalia & Tony 17022201284411071514866885
Tony Stark
L'espionnage entre amis n'est jamais acceptable | Natalia & Tony 17022202111211071514867201
Messages : 49

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: L'espionnage entre amis n'est jamais acceptable | Natalia & Tony   L'espionnage entre amis n'est jamais acceptable | Natalia & Tony Clock10Jeu 11 Avr - 10:04

L'espionnage entre amis n'est jamais acceptable.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Inventer. Toujours plus efficace, toujours plus à la pointe. Plus performant. Mieux. C’était ce qui comptait le plus pour Tony, il était quasiment impossible de le voir inactif, même s’il ne bougeait pas, son cerveau tournait toujours à plein régime, pensant à ce qu’il pouvait créer de nouveau, pensant à ce qu’il pouvait bien révolutionner, encore une fois. Il était très important pour lui que son génie et sa créativité restent en action tout le temps, parce qu’il était comme ça, et qu’il en avait grandement besoin. C’était son principal moteur, et il l’avait prouvé plus d’une fois. Et il continuerait de le faire d’ailleurs, cela ne s’arrêterait pas.

Sinon cela finirait la fin de Tony Stark, et il avait encore tout un tas de choses à accomplir. Que ce soit en tant que Tony qu’en tant qu’Iron Man. Puisqu’il avait décidé d’être un héros, et de le dire à tout le monde, il ne pouvait pas se défiler ou abandonner ses supporters. Surtout que, dans son esprit toujours très compétitif, Tony souhaitait être le plus populaires de tous les « héros » qui étaient sur le marché. Parce qu’il y en avait certains parmi chez les Avengers, qu’il ne considérait pas comme des héros mais plus comme… des stagiaires. Ceux qu’on appelle pour les petites missions nazes, ou bien quand personne n’est disponible. Ce n’était peut-être pas très camarade, de sa part mais il s’en fichait un peu, ce n’était pas comme si quelqu’un allait pouvoir l’interdire de penser ce qu’il voulait, ou bien de cesser de juger les autres, c’était ce qu’il préférait.

En règle générale, interdire quoique ce soit à Tony était peine perdue. Il n’en faisait qu’à sa tête, parce qu’il avait pris l’habitude de faire cavalier seul, de n’obéir à aucune règle sinon les siennes. Faire partie des Avengers le changeait, c’est sûr, et même s’il ne l’admettrait sans doute jamais, pouvoir compter sur les autres de temps en temps, ce n’était pas désagréable. Mais ce qui l’était, c’était d’avoir un semblant de supérieur hiérarchique. Tony détestait quand le SHIELD l’appelait pour telle ou telle chose. Il avait une société à gérer (même s’il laissait beaucoup de travail à Pepper, mais cela l’arrangeait de remettre Stark Industries sur le tapis pour se défaire de quelques situations), et il n’avait pas que ça à faire de courir partout au bon grés d’agents.

Mais bon… s’il ne venait pas, c’est eux qui allaient finir par venir, et il n’avait pas envie de les accueillir chez lui. Il s’était donc rendu au QG du SHIELD pour parler avec Fury, même si au final, il n’a pas vraiment écouté, que d’une oreille, et encore. Mais bon, il était maintenant libre et c’était la meilleure de choses. Sauf qu’il tomba nez à nez avec Natasha, bon ce n’était pas une mauvaise chose hein, il l’appréciait, mais il aurait aimé rentrer tout de suite, bon, tant pis.

« Tiens, madame l’espionne en personne. »

black pumpkin

_________________

- Tony Stark -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'espionnage entre amis n'est jamais acceptable | Natalia & Tony 17022201314711071514866911
Natalia A. Romanova
L'espionnage entre amis n'est jamais acceptable | Natalia & Tony 17022202111311071514867204
Messages : 166

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: L'espionnage entre amis n'est jamais acceptable | Natalia & Tony   L'espionnage entre amis n'est jamais acceptable | Natalia & Tony Clock10Dim 9 Juin - 22:59

Je suis l’une des deux personnes à traîner dans la cuisine des quartiers communs à cette heure-ci. L’horloge digitale du micro-onde indique 11:28 alors que je lance la machine à café, mes muscles se relâchant quand l’odeur des grains fraîchement broyés me parvient, me faisant presque fermer les yeux de plaisir. Il y a bien longtemps que j’ai passé un marché avec mon corps concernant la caféine. Je lui en fournis régulièrement et en échange, il me permet d’aller toujours plus loin, même si je dois en tomber par la suite, même si je dois en mourir. Pousser mon corps aux extrêmes, jusqu’à m’en rendre malade (ou pire) est de toute manière une chose que j’ai du apprendre à faire très vite (très jeune) et ajouter de la caféine dans le lot ne fut qu’une étape superficielle de plus.

Debout devant la machine à café, je tends l’oreille. Quelques oiseaux chantent non loin, sans doute perchés dans l’arbre qui pousse au centre du QG, dans cet espace cloîtré de vert qui n’est qu’un semblant de nature dans un labyrinthe de murs blancs et de panneaux métalliques. Fury a insisté pour laisser des touches de nature occasionnelles, mais leur nombre (et surtout leur mise en place) est tellement ridicule sur l’ensemble de la superficie du QG que ce n’est pas un arbre ou dix qui vont me faire oublier que je suis coincée (malheureusement trop souvent volontairement) dans un dédale artificiel. Ce n’est certainement pas ces touches de verdure qui vont purifier l’air que nous respirons tous, agents ou pas.

J’entends aussi le doux battement de la pluie à l’extérieur, telles des centaines de minuscules ballerines faisant leurs pointes sur le toit de tôle des salles d'entraînement. Ce n’est pas un grand orage, mais c’est suffisant pour empêcher quelqu’un avec une ouïe aussi fine que Steve de dormir. À moins que cela ne les apaise, je sais à quel point cela peut être thérapeutique d’entendre la pluie au lieu des bruits de mission ou de torture qui hurlent dans la tête de la majorité des résidents du QG.

Le bip standard de la machine ayant terminé sa tâche me tire de ma rêverie et je récupère ma tasse, ou plutôt celle de Clint sur laquelle il est écrit ‘Best Hotshot of 2016’ que je prends un malin plaisir à voler. Juste parce que je le peux.

Et en parlant du loup, je me tourne vers les bruits de pas que je viens d’entendre et qui s'avèrent être ceux de Tony, même si j'aurais deviné son identité rien qu'en entendant sa respiration si spécifique (sans doute à cause de la cible brillante géante sur sa poitrine qui ne pourra jamais être entièrement cachée).

« Tiens, voilà le playboy millionnaire. » Je souris en buvant une gorgée de mon café, noir avec un seul sucre, comme je l’apprécie. C’est une petite chose, mais je suis bien contente de pouvoir de nouveau boire du café de qualité et pas la merde que j’ai déjà bu en missions (quand il y avait du café tout court, car beaucoup trop de fois je n’avais même pas accès à de l’eau. Ce n’est donc pas aujourd’hui que je vais me plaindre).

« C’est étonnant de te voir au SHIELD » je lance, car je ne fais que dire un fait, mais que je suis aussi curieuse de savoir ce qui a motivé le grand Anthony E. Stark à bouger ses miches en personne. Sans doute une réunion avec Fury, mais je veux l’entendre me dire.

code by sixty


_________________

We'll do it all everything on our own We don't need anything or anyone If I lay here If I just lay here Would you lie with me and just forget the world I don't quite know how to say how I feel If I lay here If I just lay here Would you lie with me and just forget the world Forget what we're told Before we get too old Show me a garden that's bursting into life All that I am All that I ever was Is here in your perfect eyes They're all that I can see I don't know where Confused about how as well Just know that these things will never change for us at all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'espionnage entre amis n'est jamais acceptable | Natalia & Tony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [1000pts] pour tournoi entre amis
» LES VAMPIRES DE CHICAGO (Tome 02) PETITES MORSURES ENTRE AMIS de Chloé Neill
» Petit apéro entre amis
» [Wickham, Madeleine] Un week-end entre amis
» une petite levrette entre amis ça vous dit??? !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: Reste du monde :: Washington City :: Washington's Streets-