Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total. (Erik)


Partagez | .
 

  Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total. (Erik)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Charles Xavier

Messages : 645

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total. (Erik)   Ven 23 Nov - 13:47

Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total.
Charles ne savait pas vraiment ce que l'avenir était en train de réserver aux mutants, comme toujours parce que malgré ses nombreux pouvoirs il ne pouvait quand même pas lire dans l'avenir, mais d'ordinaire c'était bien plus facile pour lui de se montrer optimiste. Parce que là, on ne pouvait pas vraiment dire que la situation se prêtait à l'optimisme. Cette maladie qui touchait les mutants et dont Charles ignorait tout de la provenance, Charles ne l'avait pas vu venir et il savait encore moins comment aider les mutants touchés. Et malheureusement l'issue semblait être fatale en bout du compte, sans oublier que depuis la mort du président, les mutants étaient de plus en plus la cible des humains. Charles ne pouvait pas entièrement leur en vouloir, on ne pouvait pas dire que Magnéto avait fait les choses dans la dentelle, encore une fois. S'en prendre au président n'était pas du tout une bonne chose. Mais évidemment, le mutant n'avait aucune idée de ce qu'il y avait tellement au fond de cette histoire, de qui se cachait vraiment dans actes.

Pour l'heure, Charles se retrouvait dans une position où il avait le sentiment de ne pas pouvoir venir en aide aux autres et ça avait le don de le frustrer. Nombreux étaient les étudiants de l'institut qui étaient touchés par la maladie, sans qu'ils ne puissent y faire quoi que ce soit. Et la peur des familles ne manquait pas de s'agrandir. Après tous, normalement, l'école de Charles était en grande partie la pour leur donner un foyer, leur permettre de vivre leur condition de mutant sans avoir peur. Mais la peur avait repris sa place.

Charles ne pouvait donc que se dire qu’il était plus qu’important pour lui de venir en aide aux jeunes mutants, ceux qui n’avaient pas encore leur pouvoir en main, qui n’avaient pas encore la possibilité de s’en sortir. Ceux qui cachaient à leur famille qu’ils étaient des mutants et qui avaient plus de mal que jamais de le cacher à présent que les marques étaient apparues sur les corps des mutants. Ce fut pour cette raison que le jeune homme qu’il était aujourd’hui décida de se rendre à New-York, dans le but d’approcher un jeune mutant qu’il avait capté avec le Cérébro. Il avait conscience que ce jeune mutant se retrouvait dans une situation complexe, il espérait pouvoir l’aider. Ce fut pour cette raison qu’il se retrouva dans ce quartier très fréquenté. Il se tenait devant un grand immeuble, prêt à y entrer quand son esprit fut attiré soudainement par une sensation plus que familière. Il avait l’habitude que son esprit se balade tout autour de lui et la plupart du temps il n’y prenait pas gare, sauf dans ce genre de moment. Il le sentait, Erik était dans le coin. Il se tourna, se retourna, il avait le sentiment qu’il était très proche. Mais au vu de la situation, Charles se disait que son vieil ami ne pouvait quand même pas prendre le risque de se promener en pleine rue comme ça. Jusqu’à ce que son regard se posa sur ce qu’il avait le sentiment d’être un fantôme de son passé. Charles dirait bien que c’était impossible, mais il était bien la preuve que tout était possible.

« Erik… »
Code by Gwenn

_________________
Pour le bien de tout le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Erik Lensherr

Messages : 82

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total. (Erik)   Mar 11 Déc - 11:08

Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ce virus était plus qu’inquiétant. Erik voyait ses mutants perdre leurs pouvoirs, faiblir… aucune mort n’était encore à déplorer, ce ne serait peut-être pas le cas, mais c’était une éventualité qu’il fallait envisager. Erik n’avait rien pour remédier à cela, et c’était très frustrant. D’autant plus qu’il craignait d’en être atteint lui aussi de ce virus, mais il prenait ses précautions quoiqu’il en soit, il devait bien. Il avait réussi à se rajeunir depuis plusieurs mois, après la mort de Charles, ce n’était par pour attraper un virus qui le priverait de ses pouvoirs, il y tenait énormément, ce n’était pas pour qu’on lui prenne. Quoiqu’il en soit, il ne comptait pas stopper ses plans maintenant. Loin de là, ce n’était qu’un contretemps, il espérait toujours trouver quelque chose qui permettrait de guérir les mutants, et leur redonner l’entièreté de leurs pouvoirs. Il avait besoin d’eux, il ne pouvait rien faire de moitié de mutants, ou de mutants affaiblis. D’ailleurs, c’était peut-être un peu dur de sa part, mais il ne comptait pas garder parmi ses effectifs ceux qui n’avaient plus du tout leur mutation. Ce n’était pas de la méchanceté, mais juste… s’ils ne lui étaient plus utiles, ils étaient devenus des poids, qu’il fallait protéger, il n’avait plus besoin d’eux. C’est tout.

Pour le moment, il avait encore des mutants efficaces, et heureusement d’ailleurs, mais il visait toujours à rallier les autres mutants à sa cause. Tenter d’aller chercher les mutants ralliés aux X-Men était compliqué, surtout que tout le monde pensait qu’il avait tué Charles, mais tout un tas d’autres mutants se baladaient dans la nature. C’était ceux-là qu’il voulait trouver e priorité.

Ce n’était pas toujours évident, étant donné qu’il n’avait pas le Cérébro de Charles, et que maintenant, les humains étaient très remontés contre les mutants pour la mort du président, -que Magnéto avait soi-disant tué lui aussi- et donc, les mutants avaient tendance à se cacher plus que d’habitude. Erik devait donc être particulièrement attentif. Il pouvait également compter sur l’aide de certains « espions ». Mystique l’aidait pour pas mal de chose, et son talent lui permettait de récolter des informations qui pouvaient lui être utiles. Il déambulait dans les rues de New York, bien plus libre de ses mouvements, maintenant que son apparence avait changé et donc, bien plus tranquille en ce qui concernaient les autorités américaines. Ce n’était pas pour lui déplaire dans tous les cas. Seulement, il ne s’attendait absolument pas à tomber nez à nez avec un fantôme du passé. Non seulement Charles était vivant, mais en plus, lui aussi avait retrouvé l’apparence de ses trente ans… Erik ne savait dire comment et pourquoi, et il restait vraiment surpris, choqué. Il s’était rendu sur sa tombe… et là… il était là. Néanmoins, Erik se força à reprendre contenance, à garder une attitude détachée, même s’il ne pouvait nier que le voir maintenant lui provoquait tout un tas de réactions. Il ressentait des tas de sentiments qui se mélangeaient en lui et le rendaient confus. Soulagement, surprise, joie, colère… il ne savait pas lequel était prédominant.

« Erik… »

Erik le détailla pendant un moment, se souvenant de l’époque où ils étaient amis, où ils se séparés à cause de leurs visons différentes, du temps où ils se sont combattus. Tant de choses s’étaient passées entre eux et pourtant… ils se retrouvaient toujours à un moment ou un autre, et de toute évidence, même la mort ne les séparait pas.

« Charles. Pour un mort tu as l’air en forme. La dernière fois que je t’ai vu, tu étais moins chevelu… et moins grand aussi. »

black pumpkin

_________________

Magneto - I want you by my side

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charles Xavier

Messages : 645

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total. (Erik)   Lun 18 Fév - 12:38

Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total.
À force, au vu de nombre d’année que Charles avait quand bien même on ne lui donnait plus du tout son âge maintenant, on pouvait croire qu’il n’y avait plus grand chose susceptible de l’étonner. Et pourtant, ça arrivait. Charles ne devrait sans doute â être choqué à ce point, au vu de la situation, parce que de son côté il ne pouvait pas nier le fait qu’il avait quand même grandement rajeuni. Cela dit, voir Erik comme il l’avait rencontré, quand ils étaient encore jeune et ami, c’était vraiment bizarre. Le fait de revoir Erik tout court était étrange en soit, mais forcément là c’était encore plus particulier. Charles en restait presque sans voix, tant il ne s’attendait pas à revoir son vieil ami et encore moins sous cette apparence. Visiblement, le choc était le même pour Erik, même si Charles peinait à réellement lire en lui. Non pas que ça soit un vrai souci d’entrer dans son esprit (surtout qu’il ne portait pas son casque), mais ça semblait plus flou que d’habitude. À moins que cela ne vienne de lui, ce qui n’était pas impossible.

« J’ai réussi à récupérer quelques centimètres en effet. » Répondit-il d’un air un peu nonchalant, même s’il ne l’était pas du tout en réalité. Effectivement, la dernière fois qu’ils s’étaient vus (et qu’ils s’étaient vraiment vu, parce que la dernière fois que Charles avait vu l’apparence de Magnéto, ce n’était pas son vieil ami sous ses yeux), Charles n’avait plus ses cheveux, se trouvait encore dans son fauteuil. Maintenant, sa chevelure était de retour et il pouvait se tenir sur ses jambes, il y avait du progrès. « Et la dernière fois que je t’ai vu, tu avais quelques années de plus. » Pas vraiment d’autres changements majeur du côté de Erik, il avait retrouvé sa jeunesse simplement (ce qui était déjà beaucoup). « Et tu m’as tué. » Ajouta-t-il dans un fin sourire. Il ne devrait sans doute pas parler de sa mort si légèrement, mais en même temps c’était du passé maintenant. Ses proches avaient conscience qu’il était vivant, c’était le principal. Et maintenant... maintenant Erik était aussi au courant et le mutant ne savait pas réellement si c’était une bonne chose ou non. Dans tous les cas, il ne pouvait pas revenir dessus. Il ne pouvait pas changer le fait que son vieil ami était maintenant bel et bien au courant qu’il n’était pas mort. « Comment tu as fait ? »

Il ne pouvait pas s’empêcher d’être curieux. S’il savait comment lui même avait procédé, il peinait à savoir comment Erik avait fait pour retrouver sa jeunesse, quand bien même il se doutait que son vieil ami avait plus d’un tour dans son sac. Ce n’était pas pour rien qu’il était un puissant mutant à la tête d’une confrérie que Charles essayait d’empêcher de faire trop de ravage.
Code by Gwenn

_________________
Pour le bien de tout le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Erik Lensherr

Messages : 82

Compétence du personnage
Compétences:

MessageSujet: Re: Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total. (Erik)   Ven 8 Mar - 14:05

Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Erik était vraiment… sous le choc. Mais il ne laissait rien paraître. Charles était la dernière personne qu’il s’attendait à croiser. Il était censé être… mort. Cela n’avait aucun sens, pourtant, il n’avait pas de doute que ce soit lui. Un polymorphe serait très peu crédible, surtout qu’il ne connaissait que Mystique et ce n’était pas du tout son genre de lui faire ce genre de mauvaise blague. Il y avait aussi la personne qui avait pris son identité pour tuer Charles, mais ça aussi il y avait peu de chances. Il sentait vraiment, que c’était bel et bien Charles devant lui. Il tentait de rester détaché, détendu, mais il étai tout de même perturbé, il avait commencé son deuil et le voilà là… Il était en colère aussi, en colère contre Charles de s’être fait passé pour mort. Il se doutait bien de comment il avait fait, il connaissait la combine, il avait dû transposer son esprit dans un autre corps au moment de sa mort, mais pourquoi se retrouvait-il aussi jeune physiquement ? C’était un mystère. Mais bon, au fond de lui, Erik était surtout soulagé de le savoir vivant, mais il ne lui dirait certainement pas.

« J’ai réussi à récupérer quelques centimètres en effet. Et la dernière fois que je t’ai vu, tu avais quelques années de plus. »

C’était le cas de le dire. Ils avaient tous les deux changé, et il pouvait comprendre que Charles soit surpris de le voir aussi jeune. Mais lui, il n’était pas censé être mort, et Charles n’avait pas été accusé à tort de sa mort. Oui, Erik n’allait pas le digérer tout de suite, c’était plus qu’évident. Mais quoiqu’il en soit, il était normal que chacun s’interroge sur la nouvelle apparence de l’autre. Heureusement d’ailleurs. Mais bon, ils n’allaient pas passer des heures et des heures à débattre sur cela, il y avait mieux à faire.

« Et tu m’as tué. Comment tu as fait ? »

Erik se doutait bien de sur quoi portait sa question. Mais il avait envie de jouer un peu au con. En même temps, c’était Charles qui ramenait le fait qu’il l’ait « tué ». Erik n’avait rien demandé, et il ne trouvait pas non plus cela très amusant non plus. Comme quoi, ils n’avaient pas vraiment le même humour tous les deux. Vraiment pas.

« Pour te tuer ? Je ne sais plus, je ne me souviens pas vraiment. Mais de toute évidence, je n’ai pas très bien réussi mon coup. »

Il ne savait pas s’il devait lui dire comment il avait réussi à rajeunir, parce qu’il n’avait pas envie d’une leçon de moral de sa part. Il trouverait cela très malvenu vu la situation actuelle. Et puis, officiellement, ils étaient toujours ennemis tous les deux, alors ce genre d’informations étaient plutôt confidentielles.

« Plus sérieusement, disons que certains de ta bande d’idiots, Logan pour ne citer personne, a tenté de me tuer une dizaine de fois depuis que je t’ai tué. Il n’a toujours pas compris qu’il était un pantin pour moi, l’adamentium n’a pas renforcé son cerveau. Et qu’au bout d’un moment j’ai pris un peu de son sang, tant qu’à faire, il faut bien qu’il serve à quelque chose. »

black pumpkin

_________________

Magneto - I want you by my side

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total. (Erik)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total. (Erik)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelque part dans le temps
» Quelque part en Anatolie
» [Anna Gavalda] Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
» Quelque part dans les Alpes
» Jeu - Les images de jeux vidéo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Infinity :: New York City :: Manhattan :: Manhattan's Streets-